Les virtuoses des hautes technologies réunis à Toulouse ce week-end

le
0
Les virtuoses des hautes technologies réunis à Toulouse ce week-end
Les virtuoses des hautes technologies réunis à Toulouse ce week-end

(AFP) - Virtuoses de l'imprimante 3D ou de la découpe laser, fans du développement des drones, les amoureux des hautes technologies de toute la France sont réunis à Toulouse jusqu'à dimanche soir.Le FabLab festival (6 au 10 mai) accueille les représentants d'une cinquantaine des "FabLabs" -diminutif de "laboratoires de fabrication"- des structures associatives qui ont fleuri ces dernières années sur le territoire français, pour donner au grand public éclairé l'accès à des machines jusque là réservées au monde industriel ou aux chercheurs.

Artilect, le FabLab de Toulouse créé en 2009, est le plus important de France avec 850 adhérents, qui utilisent régulièrement une dizaine de machines, "pour passer de l'idée à l'objet", moyennant une cotisation annuelle de 30 euros par an et un droit d'usage de 5 à 7 euros de l'heure, explique Benjamin Blandin, chargé de la communication du festival. 

Beaucoup de FabLabs sont venus montrer à Toulouse les multiples possibilités des imprimantes 3D, capables de reproduire les objets aux formes les plus complexes avec des matières premières de plus en plus variées.

D'autres montrent leurs prototypes de drones toujours plus sophistiqués, en préambule au "Dronefest" une suite de démonstrations et de compétitions qui animeront tout le week-end.

Pour ces deux journées grand public, 5.000 visiteurs sont attendus.

Le bâtiment permanent du FabLab de Toulouse, ainsi que le gigantesque hangar attenant, se sont ouverts mercredi aux scolaires, puis aux associations et vendredi aux industriels, qui couvent des yeux ces innovations.

- les drones, du bricolage à l'industrie -

Continental, EDF y ont ouvert un stand, Altran (services informatiques) Airbus Defence and Space sont parmi les principaux sponsors.

Le groupe Airbus est très actif dans le secteur des drones, depuis de petits hélicoptères de moins de 10 kilos sans pilote jusqu'au HAPS Zephyr, un géant conçu pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant