Les violences sexuelles dans l'armée américaine embarrassent le Pentagone

le
0
Des parlementaires américains veulent encadrer et réorienter la justice militaire, qui se montre incapable de lutter contre les agressions sexuelles, un mal qui ronge l'armée depuis des années.

Le Pentagone américain est dans l'embarras. Un rapport publié le mois dernier, basé sur un sondage anonyme effectué au sein du personnel militaire, estime que 26.000 membres de l'armée, hommes et femmes, auraient été victimes d'abus sexuels en 2012. Soit 7000 de plus que l'année précédente. Pourtant, seulement 3374 de ces agressions ont été rapportées. Un quart de ces victimes a refusé de porter plainte: les soldats craignent d'être marginalisés ou licenciés, de subir des représailles de leurs supérieurs.

Des parlementaires américains, démocrates et républicains, ont dénoncé mardi l'incapacité de l'armée américaine à lutter contre les agressions sexuelles qui perdurent en son sein. Ces élus réclament que l'on ôte à l'encadrement militaire le soin de punir et pour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant