Les violences reprennent à Rustenburg

le
0

Commodesk - La situation est de nouveau tendue aux abords des mines de platine d'Anglo American Platinum (Amplats) de Rustenburg, dans le nord de l'Afrique du Sud. Des nouveaux troubles sont survenus le 18 février dans la mine de Siphumelele, à la suite d'une rivalité entre les syndicats.

Des membres du comité des travailleurs auraient accusé le NUM, le premier syndicat minier du pays, de ne pas être représentatif des ouvriers, avant de leur demander de quitter leurs locaux syndicaux dans l'entreprise, selon Amplats. Les relations entre le NUM et l'AMCU, organisation issue d'une scission avec le NUM, sont très tendues et avaient déjà été à l'origine des premières violences l'été dernier.

Le service de sécurité d'Amplats a utilisé des balles en caoutchouc pour disperser des bagarres violentes, faisant neuf blessés parmi les mineurs et trois parmi les forces d'intervention. Toutes les victimes ont été admises à l'hôpital le plus proche.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant