Les violences auraient fait 17 morts vendredi en Egypte

le
0

LE CAIRE (Reuters) - Dix-sept personnes ont été tuées vendredi dans des violences qui ont éclaté dans plusieurs villes d'Egypte, sur fond de manifestations de partisans du président déchu Mohamed Morsi, a annoncé la télévision d'Etat, qui cite le ministère de la Santé.

Il n'a pas fourni plus de détails sur la localisation des victimes.

La Coalition islamiste, à laquelle appartiennent les Frères musulmans, avait appelé ses partisans à manifester massivement pour un "vendredi de rejet", deux jours après la destitution du chef de l'Etat par les militaires.

Selon des sources proches des forces de sécurité, trois manifestants islamistes ont été tués dans l'après-midi devant la caserne de la Garde républicaine où est détenu le président destitué.

Cinq policiers égyptiens ont par ailleurs été tués à El Arish, dans la péninsule du Sinaï, ainsi qu'un soldat à Rafah.

Alastair Macdonald, Hélène Duvigneau pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant