Les villes combattent l'alcoolisme des jeunes 

le
0
Pour l'été, Lyon interdit la vente après 22 heures. Paris ou Nantes prennent des mesures ciblées.

Lyon a donné le ton. Depuis mardi et jusqu'au 10 septembre, la vente d'alcool à emporter est interdite après 22 heures sur l'ensemble du territoire lyonnais. La municipalité cherche à enrayer, avec l'arrivée des beaux jours, la forte consommation de boissons alcoolisées dans l'espace public. Une «mesure exemplaire» saluée par le professeur Gérard Dubois, président de la commission addiction à l'Académie de médecine, qui observe ainsi «un durcissement dans la lutte contre le phénomène du "binge drinking" [l'alcoolisme massif des jeunes] ». Lyon n'est d'ailleurs pas un cas isolé. Les arrêtés se multiplient à Strasbourg, Angers, La Rochelle, Lille ou encore Paris et Nantes. C'est à se demander si la lutte contre l'alcoolisation ne serait pas devenue une cause nationale.

Dans la capitale, Renaud Vedel, directeur adjoint du cabinet du préfet, prend le problème très au sérieux : «Comment encadrer une consommation d'alcool de plus en plus important

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant