Les villepinistes veulent à nouveau y croire

le
0
Pour les amis de l'ex-premier ministre, « une grande aventure commence ».

Pour les uns, c'est une divine surprise, pour les autres, une «aventure personnelle».En annonçant dimanche, au JT de 20 heures sur TF1, sa candidature à l'élection présidentielle, Dominique de Villepin a pris tout le monde de court. Y compris ses amis de République solidaire (RS), le mouvement qu'il a fondé en juin 2010, avant d'en quitter la présidence le 16 septembre pour, disait-il, se consacrer à «une politique de rassemblement national».

Jean-Pierre Grand, l'actuel président de RS, a toujours cru que Dominique de Villepin«irait jusqu'au bout». «C'est une voix libre et forte. Il ne pouvait pas rester plus longtemps absent de la scène politique nationale», affirme le député UMP de l'Hérault, pour lequel l'ancien premier ministre est un homme d'État, qui a une vision, un programme«. Le secrétaire général de RS, Marc Bernier, député de la Mayenne, ajoute: «Les Français attendent quelqu'un qui soit au-dessus de la mêlée, un pur gaulliste qui se prése

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant