Les vignobles Bernard Magrez s'équipent d'un drone

le
0
L'engin mesurera la maturité du raisin et leur besoin en eau. Les exploitations agricoles sont un débouché potentiel important pour les 400 opérateurs de drones civils.

Les drones prennent pied dans la vigne. Bernard Magrez, propriétaire de quarante domaines dans le monde, a annoncé mardi avoir acquis l'un de ces «faux-bourdons», comme ils sont appelés en anglais, pour sillonner les vignes de ses quatre grands crus classés. Baptisé «Vers l'Excellence», l'engin prendra le pouls des vignobles grâce à ses multiples capteurs embarqués: mesure de la maturité du raisin, comptage des pieds de vigne défaillants, évaluation de la vigueur des plants, de leur besoin en eau...

«Je mets un point d'honneur à être précurseur», explique Bernard Magrez. Ses vignobles sont en effet parmi les premiers à tester cette technologie qui permet aux viticulteurs de recueillir des informations très précises, et donc de piloter plus finement la production. La région Aquitaine a d'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant