Les VI grands absents

le
0

Mathieu Bastareaud, Leigh Halfpenny ou encore Chris Ashton... Tous rateront l'édition 2016 du Tournoi des VI Nations pour différentes raisons.

France : Mathieu Bastareaud (27 ans, Toulon, centre, 39 sélections)
La plupart des grandes nations doivent se demander pourquoi Mathieu Bastareaud n’a pas été appelé en équipe de France pour le prochain Tournoi des VI Nations. Pour Guy Novès, le nouveau sélectionneur du XV de France, cette décision est avant tout un choix de profil. « Est-ce qu'on ne l'a pas pris parce qu'il n'a pas un potentiel suffisant pour l'équipe de France ? Non. Est-ce qu'il correspond actuellement à l'idée qu'on se fait du projet de jeu qu'on souhaite mettre en place ? Voilà la vraie question. Si on a besoin de Mathieu à l'avenir, on ne s'en privera pas ». Véritable atout de la tactique de Philippe Saint-André, Mathieu Bastareaud ne devrait pas, sauf grand revirement de situation, revoir le maillot bleu dans les mois à venir.

Italie : Giovanbattista Venditti (25 ans, Newcastle, ailier, 33 sélections)
A 25 ans, Venditti compte déjà 33 sélections. Mais le solide ailier (1,88 m, 110kg) ne pourra pas augmenter son nombre de capes lors de ce Tournoi des VI Nations. Clairement en manque de temps de jeu depuis son arrivée à Newcastle l’été dernier, l’Italien n’a donc pas été convoqué pour le prochain Tournoi. L’ancien joueur des Zebre avait disputé les cinq matchs de l’Italie dans le Tournoi l’an dernier, ainsi que les quatre matchs de poule de l’Italie lors de la dernière Coupe du monde. Avec 25 points en 14 sélections dans le Tournoi, l’Italie se prive de l’un de ses meilleurs atouts.

Irlande : Tommy Bowe (31 ans, Ulster, ailier, 67 sélections)
Touché aux ligaments d’un genou depuis le quart de finale de Coupe du monde perdu face à l’Argentine, Tommy Bowe n’est toujours pas remis de sa blessure et ratera le Tournoi des VI Nations. Une absence lourde pour l’Irlande, qui sera privée de l’un de ses meilleurs marqueurs d’essais (18 essais en 67 sélections). L’ailier de 31 ans avait notamment inscrit cinq essais pour le seul Tournoi 2012. Le joueur de l’Ulster ne sera pas le seul absent notable pour le XV du Trèfle, puisque son coéquipier et deuxième ligne Iain Henderson (23 sélections) ratera la compétition. En raison de blessures ces dernières semaines, les piliers Mike Ross et Cian Healy (56 sélections chacun) rateront, eux, le début de l’épreuve.

Pays de Galles : Leigh Halfpenny (27 ans, Toulon, arrière, 62 sélections)
Avec 508 points inscrits sous le maillot gallois en 62 sélections, Leigh Halfpenny risque de manquer cruellement à ses partenaires lors du prochain Tournoi des VI Nations. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit le 5 septembre dernier lors du dernier test-match de préparation au Mondial face à l’Italie, l’arrière de 27 ans avait déjà raté la dernière Coupe du monde. Le numéro 15 de Toulon devrait faire son retour au mois de mars. Pour le plus grand plaisir de son club qui paie lourdement l’absence d’un buteur aussi fiable que lui.

Angleterre : Chris Ashton (28 ans, Saracens, ailier, 39 sélections)
C’était sans doute le retour le plus attendu. Pourtant, Chris Ashton (19 essais en 39 sélections) devra encore patienter avant d’effectuer son retour avec l’Angleterre. Privé de sélection par Stuart Lancaster depuis 2014, l’ailier des Sacarens avait vu enfin la porte s’ouvrir de nouveau avec l’arrivée d’Eddie Jones en tant que sélectionneur. L’ancien élément de Northampton se l’est refermé tout seul. Coupable d’une fourchette sur un adversaire lors de la 5eme journée de Champions Cup contre l’Ulster (33-17), le natif de Wigan a en effet été suspendu dix semaines (en attente du verdict de son appel).

Ecosse : Chris Cusiter (33 ans, Sale, demi de mêlée, 70 sélections)
Déjà non-convoqué par Vern Cotter lors de la dernière Coupe du monde et du Tournoi 2015, Chris Cusiter pourrait devoir faire une croix définitive sur la sélection écossaise. Malgré ses 70 matchs avec l’Ecosse, le demi de mêlée de Sale n’a toujours pas convaincu le sélectionneur néo-zélandais du XV du Chardon. C’est une page qui semble se tourner pour l’ancien maître à jouer de l’Ecosse, capitaine à huit reprises entre 2009 et 2010.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant