Les vétérans de la diplomatie tirent des leçons pour l'avenir

le
0

Kissinger, VGE, Schmidt? La Conférence sur la sécurité avait convié d'illustres retraités pour son 50e anniversaire.

Ils se sont rencontrés il y a des décennies. À une époque où le monde vivait en guerre froide, où l'Europe était divisée, où l'ennemi identifié était l'URSS. Ils ont contribué à la paix. Pour fêter son 50e anniversaire, la Conférence sur la sécurité, qui réunit chaque année depuis 1963 les grands noms de la diplomatie, avait convoqué d'illustres vétérans, samedi à Munich, pour tirer du passé des leçons pour le présent.

L'ancien chancelier allemand, Helmut Schmidt, tout d'abord que personne n'empêchera de fumer. À 95 ans, il enchaîne les cigarettes sur son fauteuil roulant. À côté de lui, l'ancien président ­Valéry Giscard d'Estaing, faussement modeste, s'excuse de ne pas parler «bien anglais». À 88 ans, il s'exprime cependant avec fluidité. Face à eux, l'ancien secrétaire d'État américain Henry Kissinger, 90 ans, semble s'enfoncer dans son...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant