Les vestiges archéologiques de Hatra, nouvelle cible de l'organisation État islamique

le
1
L'organisation État islamique s'attaque à la cité de Hatra à coups de bulldozer et d'explosifs.
L'organisation État islamique s'attaque à la cité de Hatra à coups de bulldozer et d'explosifs.

Les djihadistes de l'EI poursuivent leur entreprise de destruction systématique de lieux saints d'Irak et de Syrie. Cette fois, le groupe terroriste s'est attaqué aux vestiges archéologiques de Hatra, une cité vieille de 2 000 ans, située à 110 kilomètres au sud de Mossoul, en Irak. Ce sont les employés du ministère irakien du Tourisme et des Antiquités, présents sur place, qui ont informé leur hiérarchie des exactions des membres de Daesh dans la province de Ninive. Le ministère n'a pas encore reçu de photos montrant l'étendue des destructions. Selon des témoins, plusieurs explosions ont été entendues. Ceux-ci rapportent que de grands édifices du site ont été démolis, d'autres rasés au bulldozer.Manque de soutienDans un communiqué, le ministère a déploré le manque de soutien de la communauté internationale qui "encourage les terroristes à commettre de nouveau le crime de dérober et de détruire les vestiges de la ville de Hatra".La cité fut construite il y a près deux mille ans environ à l'époque de l'empire Séleucide et, soumise par la suite à l'empire des Parthes, elle prospéra comme centre religieux et commerçant. La ville fut prise et détruite au IIIe siècle de notre ère par les Perses sassanides.La liste des destructions s'allongeDepuis plusieurs mois, les membres du groupe l'État islamique s'attaquent à des lieux de culte, notamment chiites. Récemment, une vidéo les montrant en train de briser des statues et des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 7 mar 2015 à 19:00

    Toujours un partisan de l'Etat Islamique pour tirer un obus sur un post. Tssss. Bientôt, on dira qu'il n'y a jamais eu de chiites en Irak et Syrie. Les manuels d'histoire seront révisés à l'image de ceux rédigés par les chiites à Gaza; ces derniers ont effacé toute preuve de la vie juive en Judée Samarie et à Gaza et ont refait des manuels d'histoire. L'histoire se répète, l'arroseur est ici arrosé.