Les vertueux Pays-Bas perdent leur «AAA»

le
0
Malgré un excédent commercial record, la croissance ralentit. En cause : l'explosion de la bulle immobilière.

La mode en Europe est aux bonnets d'âne pour les bons élèves. Après l'Allemagne, mise à l'index de la Commission européenne pour ses excédents excessifs, c'est au tour des Pays-Bas, l'un des derniers «AAA» de la zone euro - avec l'Allemagne, la Finlande et le Luxembourg, d'être dégradés.

L'agence de notation américaine Standard & Poor's a abaissé la note du royaume à «AA +», en raison d'une panne de croissance, qui rend l'objectif de déficit public difficile à atteindre. «C'est assez injuste pour les Pays-Bas! estime un haut responsable européen, ils affichent des excédents commerciaux records en Europe, leur position financière extérieure est très confortable, et leur chômage relativement bas...» Un avis rassurant, visiblement partagé par les marchés: le taux d'emprunt des Pays-Bas de 2 % à 10 ans n'a pas réagi à la dégradation ; il a mê...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant