Les Verts tirent à boulets rouges sur l'EPR

le
0
Le réacteur nucléaire de troisième génération pourrait ainsi devenir une nouvelle pomme de discorde entre le gouvernement et l'aile verte de sa majorité.

Le dérapage du coût de construction de l'EPR, le réacteur nucléaire de troisième génération, à Flamanville, a donné du grain à moudre aux écologistes. Lundi soir, EDF a en effet annoncé que ce chantier coûterait en tout 8,5 milliards d'euros, soit 2 milliards de plus que la facture établie à l'été 2011. Du pain bénit pour les tenants d'une transition énergétique plus radicale que celle annoncée par François Hollande, qui prévoit de ramener de 75% à 50% la part du nucléaire en France d'ici à 2025.

«Nous souhaitons que l'annonce de cette dérive des coûts amène à des conséquences fortes en termes de réorientation de la politique énergétique de la France», déclarait mardi François de Rugy. Le coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée nationale affirme aussi que «EDF n'est plus crédible en matière de ch...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant