Les Verts sont en train de tout gâcher

le
0
Les Verts sont en train de tout gâcher
Les Verts sont en train de tout gâcher

Eliminés en Ligue Europa et en Coupe de France ces dernières semaines, les Verts ont encore vu le podium s'éloigner en s'inclinant samedi soir à Guingamp (2-0, 30eme journée de Ligue 1). Le sentiment d'un grand gâchis pointe son nez dans le Forez.

Depuis trois ans, Saint-Etienne est européen chaque saison. Sans discontinuer. L’instigateur de ce retour, le héros d’un Chaudron qui ne demandait qu’à revivre les folles soirées européennes qui avaient fait sa légende dans les années 1970, c’est lui, Christophe Galtier, entraîneur de l’ASSE depuis 2010. Et six ans après son arrivée sur le banc des Verts, ce dernier s’était pris à rêver d’un cru 2015-16 en apothéose. Qualifiés pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, engagés en quart de finale de la Coupe de France, et plus que jamais en lice pour terminer sur le podium il y a encore deux semaines, les coéquipiers de Loïc Perrin ont tout gâché.

Un podium à six points si Lyon gagne à Rennes

En s’inclinant à Guingamp samedi soir (2-0, 30eme journée de Ligue 1), les Verts n’ont en effet pas réussi à stopper une spirale délicate entamée à Bâle. Depuis cette cruelle élimination en Suisse, l’ASSE a enchaîné trois défaites et un match nul. « Je suis déçu du résultat, mais aussi de la manière. Il n’y a pas eu de manière. Je suis obligé de faire un constat, en étant le plus lucide possible, a soufflé un Christophe Galtier dépité après la défaite de ses hommes en Bretagne. L'adversaire n’était pas très en forme, mais nous lui avons  donné tout ce qu’il fallait donner pour qu’il reprenne confiance. Nous n’avons pas mis les ingrédients. En plus d’être très inoffensifs, nous n’avons pas défendu. Si les joueurs ne sont pas présents dans leurs points forts, qu’ils soient au moins présents dans les efforts. Nous n’avons rien fait. Nous avons été complètement absents dans ce match-là. » A huit journées de la fin du championnat, Saint-Etienne est septième de Ligue 1, à cinq points du podium, et potentiellement six en cas de victoire lyonnaise à Rennes ce dimanche soir. Le podium s’éloigne.

Galtier : « Il faudra changer d’attitude si nous voulons être européen »

« Le foot, ça va tellement vite, tente de se rassurer Loïc Perrin sur le site du club. Ce soir on a rien montré, on se demande qui jouait l’Europe entre Guingamp et Saint-Etienne. Mais il faut vite rebondir, moi j’y crois encore. Il reste huit matchs, il y a encore des points à prendre. On voit que le classement est très serré, j’ai encore confiance mais il va falloir montrer autre chose. » Plus que le bilan comptable, c’est le comportement des joueurs stéphanois qui interroge. Après des débuts en fanfare, Tannane n’est plus que l’ombre de lui-même. En pointe, ni Söderlund, ni Maupay n’arrivent à marquer des points, à défaut de marquer tout court. « Ce n’est pas comme ça que nous décrocherons l’Europe, prévient Galtier. Parmi les joueurs alignés dès le départ, très peu ont fait ce qu'il fallait pour être alignés de nouveau. Nous n’avons aucune excuse !  Il faudra changer d’attitude si nous voulons être européen. » L’avertissement est clair. Car en cas de non-qualification européenne, c’est tout le modèle de progression du club qui serait remis en question, tandis que certains y verraient peut-être l’occasion de mettre les voiles, à commencer par l’entraîneur lui-même.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant