Les Verts se rapprochent de Merkel

le
0
Réputée pour avoir la «main verte» depuis qu'elle s'était engagée contre le réchauffement climatique lors de son premier mandat, Merkel est devenue « compatible » avec les écolos après avoir décidé l'abandon de l'énergie nucléaire.

Au soir du 22 septembre, si Angela Merkel n'obtient pas une majorité claire avec ses alliés libéraux, des négociations tous azimuts s'engageront pour la formation d'une nouvelle coalition. La chancelière sera alors tentée par la formation d'une nouvelle alliance inédite au niveau fédéral avec les Verts. Sur le papier, le virage de Merkel sur le nucléaire et la montée en puissance des «realos», les pragmatiques, du Bade-Wurtemberg chez les écologistes allemands, rendent possible une alliance noire-verte (CDU-Die Grünen).

Déjà expérimentée à Hambourg, l'alliance noire-verte n'est plus une hypothèse farfelue au niveau fédéral. Les jeunes élus conservateurs et écolos de la «pizza connexion», qui se rencontraient dans une pizzeria...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant