Les Verts s'interrogent sur leur calendrier

le
0
Nicolas Hulot demande du temps avant de se décider.

Un peu comme leurs cousins socialistes, les écolos découvrent combien il est complexe d'organiser une primaire pour désigner leur candidat à la présidentielle de 2012. L'opération, qui sur le papier devait satisfaire tout le monde, attise en fait les suspicions des uns envers les autres. Si bien qu'à peine annoncé, le calendrier est déjà remis en cause.

Dimanche, les écolos réunis en parlement s'étaient mis d'accord pour une primaire en juin, avec un résultat prévu pour le 24 juin ou le 9 juillet, en fonction du nombre de tours. Tout allait bien. Jusqu'à ce que ce mardi matin, la patronne d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Cécile Duflot, décide finalement de faire marche arrière en jugeant sur LCI que les décisions de dimanche avaient été prises «un peu dans la précipitation» et qu'il fallait rediscuter, pas forcément sur les dates ni sur le fond, mais plutôt pour «affiner le processus». En fait pour laisser un peu de temps de réflexion à Nicolas Hulo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant