Les Verts maintiennent leur cap, malgré les ambitions

le
4
LES VERTS MAINTIENNENT LEUR CAP, MALGRÉ LES AMBITIONS
LES VERTS MAINTIENNENT LEUR CAP, MALGRÉ LES AMBITIONS

PARIS (Reuters) - Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a réaffirmé lundi son refus de réintégrer le gouvernement après la démission de la première équipe de Manuel Valls, sans pour autant faire taire les ambitions personnelles.

Le bureau exécutif du parti s'est réuni en urgence alors que des divisions sur la stratégie à adopter à l'égard de l'exécutif et en vue de l'élection présidentielle de 2017 sont apparues au sein du mouvement lors de ses universités d'été.

"La France n'a pas besoin d'un coup de force autoritaire mais d'une nouvelle politique économique", déclare le mouvement écologiste dans un communiqué.

"Comme cela a été exprimé par le passé et par son conseil fédéral, EELV rappelle que les écologistes ne peuvent apporter leur soutien à la mise en oeuvre d'une politique économique qui donne la priorité aux réductions des dépenses publiques en les faisant porter en priorité sur les ménages", ajoute ce texte.

Des personnalités écologistes, déçues par une décision "hâtive et non-préparée" de quitter les affaires en mars dernier, pourraient toutefois décider de se lancer.

Plusieurs dizaines d'élus, parmi lesquels le sénateur Jean-Vincent Placé et François de Rugy, co-président du groupe écologiste à l'Assemblée, ont en effet signé un texte appelant à un retour rapide au gouvernement.

Mais ceux qui se laisseraient tenter pourraient s'exposer à une exclusion du parti.

"Ce remaniement ne nous concerne pas", résume Jean-Philippe Magnen, vice-président du conseil régional des Pays-de-la-Loire et membre du conseil fédéral d'EELV.

"Il y a un changement de cap nécessaire, il n'est pas du tout pris par le gouvernement, encore moins avec la décision qui vient d'être prise", a-t-il dit à Reuters. "Si certains se sont positionnés, c'est plus sur des considérations personnelles que sur des analyses collectives."

(Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le lundi 25 aout 2014 à 18:15

    les bourges en "action"; il a oublié qu'il était gérant d'une société!!!! il ne cherche que les postes; jamais il n'a prononcé les mots "ouvriers, chômeurs....."

  • slivo le lundi 25 aout 2014 à 17:59

    Placé, le prototype même du parasite sociétal.

  • M3182284 le lundi 25 aout 2014 à 17:40

    Le citron vert joue placé...

  • M6445098 le lundi 25 aout 2014 à 17:40

    comme le dirait Cécile Duflot : je kiffe trop ce gouvernement de boloss. NONO, il a trop le swag!