Les Verts agitent l'éternelle menace d'une sortie du gouvernement

le
5
Barbara Pompili, co-présidente du groupe des députés écologistes, a estimé qu'il pourrait être «compliqué de rester» au gouvernement si l'exécutif ne donnait pas un signe en faveur de l'écologie.

Les écolos ressortent l'épouvantail de leur sortie du gouvernement. Alors que le gouvernement semble rogner ses ambitions sur la fiscalité écologique, la coprésidente du groupe Europe Écologie - les Verts a explicitement brandi la menace vendredi matin sur RTL. «S'il n'y a pas une grande orientation qui est prise sur l'écologie avant la fin de l'année, ça va être compliqué de rester, vraiment», a assuré Barbara Pompili. «C'est la première fois que je le dis», a précisé la députée écologiste de la Somme.

Dans leur bras de fer avec le gouvernement pour verdir le budget 2014, les écolos ont trouvé un point d'appui: le diesel. Barbara Pompili a ainsi réagi à l'abandon de la taxation de ce carburant annoncé par le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidal...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le vendredi 13 sept 2013 à 15:03

    La menace d'une sortie qui n'aura jamais lieu quoi qu'il se passe...La place est trop bonne financièrement alors les convictions passent bien après...

  • lsleleu le vendredi 13 sept 2013 à 12:52

    Qu'ils partent !

  • cagophil le vendredi 13 sept 2013 à 12:50

    ok crachez sur les verts qui defendent la santé publique et allez à terme crever par cancer des microparticules

  • adelala2 le vendredi 13 sept 2013 à 12:48

    L'écologie, c'est l'affaire de tous, ça ne devrait pas être un mouvement politique. Qu'ils s'en aillent, de toute façon ils ont leur (belle) retraite de ministre assurée!

  • leo33333 le vendredi 13 sept 2013 à 12:40

    Qu'ils sortent au plus vite s'ils sont honnêtes mais ce sont des opportunistes voire affairistes s'ils restent