Les ventes décevantes de tablettes Surface plombent Microsoft

le
2
Les ventes décevantes de tablettes Surface plombent Microsoft
Les ventes décevantes de tablettes Surface plombent Microsoft

Le géant des logiciels Microsoft a déçu le marché jeudi avec des bénéfices annuels qui ont largement pâti d'une lourde charge de dépréciation liée à sa tablette Surface, tandis que les ventes de PC continuent à dégringoler.Sur l'ensemble de l'exercice décalé 2012/2013, le bénéfice ressort à 21,9 milliards de dollars, en hausse de 29. Cela représente 2,61 dollars par action alors que les analystes tablaient sur 2,75 dollars.Le chiffre d'affaires annuel du groupe de Redmond (nord-ouest des Etats-Unis) a progressé de 5,3% à 77,8 milliards de dollars, bien moins qu'attendu.L'action chutait de près de 7% 33,08 dollars lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance officielle. Les analystes de la banque Citigroup parlaient dans une note des résultats "les moins reluisants qu'on ait en mémoire" à cause d'"une hausse des dépenses et de recettes en demi-teinte".Au quatrième trimestre, le groupe est repassé dans le vert avec un bénéfice net de 5,0 milliards de dollars, soit 52 cents hors éléments exceptionnels. Les analystes espéraient bien plus: 75 cents. Au quatrième trimestre 2002 Microsoft avait enregistré une perte à cause d'une énorme charge de 6,2 milliards de dollars dépréciant de la totalité de sa valeur d'acquisition sa division de services et publicité en ligne.Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2013 a augmenté de 10,6% à 19,9 milliards de dollars, également très inférieur aux prévisions de Wall Street.Microsoft a notamment annoncé lundi une baisse de 30% du prix de base de la Surface RT, la moins chère de ses tablettes, à 349 dollars, en réaction à des chiffres de ventes médiocres.La transition vers le mobile "prend du temps"Cette réduction s'est traduite par une charge de dépréciation de 900 millions de dollars pour réévaluer la valeur du stock des Surface RT, a expliqué la directrice financière Amy Hood lors d'une conférence d'analystes. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le vendredi 19 juil 2013 à 10:41

    Cette semaine, j'ai du intervenir sur le PC windows8 de ma fille: écran bleu, ré-installation de windows.. Et sur le PC de la voisine: wifi bloqué (erreur utilsateur, changement de config)... vivent l'iPAD et autre tablettes android, jamais de pb!

  • jam71 le vendredi 19 juil 2013 à 09:11

    vous avez vu le prix aussi, pire que des ipad !!!