Les ventes de yearlings s'ouvrent à Deauville 

le
0
Près de 480 poulains et pouliches vont passer sous le feu des enchères dans la capitale de la Côte fleurie.

Donnant la tendance du marché européen des yearlings, les ventes de Deauville démarrent aujourd'hui. Durant quatre jours, 478 pur-sang âgés d'un an vont être mis aux enchères sur le ring de l'établissement Élie de Brignac, situé en face de l'hippodrome de La Touques et entièrement rénové. Parmi eux, 340 nés en France ou «assimilés» et donc qualifiés pour les primes au propriétaire, qui viennent s'ajouter aux allocations versées en cas de victoire ou de place dans les courses de galop en France. Les autres proviennent en majorité d'Angleterre et d'Irlande, mais aussi d'Allemagne et un peu des États-Unis.

Après la déconvenue enregistrée l'an dernier (baisse de 17 % du prix moyen des yearlings), les éleveurs espèrent que le marché va se redresser. Mais la conjoncture économique demeurant morose en Europe, Éric Hoyeau, président d'Arqana, société organisatrice des ventes, demeure prudent. «Notre objectif est une légère progression par rapport au chif

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant