Les ventes de véhicules supérieures aux attentes en août aux USA

le
0
HAUSSE DES VENTES DE VÉHICULES EN AOÛT AUX ÉTATS-UNIS
HAUSSE DES VENTES DE VÉHICULES EN AOÛT AUX ÉTATS-UNIS

par Bernie Woodall et Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - Le marché automobile américain a connu son meilleur mois d'août depuis 2007, avant la "Grande Récession", avec un bond de 20% des ventes par rapport à l'an dernier, la hausse des prix à la pompe favorisant le remplacement d'anciens modèles trop gourmands en carburant par des modèles plus compacts.

Cette tendance a particulièrement bénéficié aux japonais Toyota et Honda, qui avaient souffert l'an dernier de l'impact du séisme et du tsunami au Japon.

Les trois grands constructeurs américains ont quant à eux enregistré des taux de croissance de leurs ventes supérieurs aux attentes des analystes.

Au total, les ventes ont atteint 1.285.202 véhicules le mois dernier selon Autodata, le chiffre le plus élevé enregistré pour un mois d'août depuis 2007.

"L'explication de cette amélioration, c'est le fait que les consommateurs se sentent plus à l'aise pour réaliser des achats importants", explique Jesse Toprak, analyste spécialisé de TrueCar.com.

Il ajoute que les nouvelles modèles des marques américaines et étrangères assurent aux acheteurs "la meilleure sélection jamais vue".

Toyota a vu ses ventes progresser de 46%, Honda de 59,5%.

General Motors a annoncé des livraisons en hausse de 10%, Ford une progression de 13% et Chrysler, contrôlé par Fiat, une amélioration de 14%.

L'augmentation des prix à la pompe a dopé les ventes de modèles compacts comme la Cruze de GM.

"La hausse des prix des carburants en août se traduira par des résultats extraordinairement solides pour les petites voitures dans tout le secteur", estime Jessica Caldwell, d'Edmunds.com.

LE CRÉDIT PLUS ACCESSIBLE

Les ventes de Ford Focus ont par exemple augmenté de 31,5%.

En rythme annualisé ajusté des variations saisonnières, le chiffre le plus suivi dans le secteur, le marché américain a atteint en août 14,52 millions de véhicules.

Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre de 14,2 millions.

Depuis le début de l'année, la tendance des ventes aux Etats-Unis ressort à 14,3 millions en rythme annualisé, ont précisé GM et Ford, contre 12,8 millions en 2011.

Ces chiffres n'incluent pas les véhicules utilitaires.

Pour Beau Boeckmann, vice-président de Galpin Ford, le premier concessionnaire mondial de la marque, les ventes ont bénéficié en août de l'accès plus facile au crédit.

"Il y a un mouvement généralisé d'ouverture du crédit aux consommateurs", a-t-il dit. "Il y a quelques années, quand on discutait avec les banques, elles essayaient de trouver un moyen de ne pas signer. Il y a eu un net changement d'attitude."

La marque Volkswagen a quant à elle connu son meilleur mois d'août depuis 39 ans sur le marché américain avec un bond de 62,5% de ses ventes.

En incluant les deux marques Audi et Porsche, la progression du groupe allemand atteint 48%.

Hyundai, lui, n'a augmenté ses ventes que de 4% en août, une hausse freinée par un approvisionnement limité. Ce phénomène a également pénalisé Nissan, dont les livraisons n'ont augmenté que 7,6%, un chiffre moins élevé qu'attend.

Nissan a lancé en juillet la nouvelle version de son modèle vedette Altima et les ventes de celui-ci ont augmenté de 12,5% en août par rapport à l'an dernier, mais le groupe explique avoir raté "plusieurs milliers" de ventes d'Altima en raison de stocks insuffisants chez certains concessionnaires.

Benoit Van Overstraeten et Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant