Les ventes de Sainsbury portées par le jubilé de la reine

le
0
Les ventes de Sainsbury portées par le jubilé de la reine
Les ventes de Sainsbury portées par le jubilé de la reine

LONDRES (Reuters) - Sainsbury, troisième chaîne de supermarchés en Grande-Bretagne, a enregistré une hausse de ses ventes au premier trimestre grâce aux achats effectués avant le "jubilé de diamant" de la reine Elizabeth II.

Devancé en termes de parts de marché par Wal-Mart et le leader du secteur Tesco, le distributeur britannique a indiqué avoir fait mieux que le secteur et être bien placé pour continuer dans cette voie.

"Les consommateurs conservent leurs habitudes d'achat réfléchi pour économiser de l'argent en vue de se faire plaisir en certaines occasions, ce que démontrent les fortes ventes avant les fêtes du Jubilé", a commenté le directeur général Justin King.

"Comme en 2011, le trimestre a été marqué par cinq jours fériés, un évènement royal et des températures parfois hors saison", a-t-il ajouté.

Les ventes à périmètre constant, hors carburant, ont augmenté de 1,4% au premier trimestre, qui couvre les douze semaines jusqu'au 9 juin, a indiqué Sainsbury, précisant que ce chiffre était conforme à ses estimations.

Ce résultat entre également dans la fourchette des prévisions des économistes interrogés par Reuters (entre 1 et 2,25%), mais il est nettement inférieur à la croissance enregistrée au dernier trimestre 2011/2012 (+2,6%).

Le résultat est néanmoins bien meilleur que celui de Tesco, qui a annoncé lundi une contraction de 1,5% de ses ventes au premier trimestre - qui n'incluait toutefois pas les congés du jubilé de la reine.

Les ventes totales de Sainsbury en Grande-Bretagne ont augmenté de 3,6%, portées par la politique de promotions de son programme de fidélité "Brand Match", par sa propre marque d'alimentation et par des gains de parts de marché dans le domaine des marchandises générales, et par une semaine record pour les ventes d'articles de confection.

James Davey; Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant