Les ventes de McDonald's aux USA plus fortes que prévu au T1

le
0
 (Actualisé avec détails et cours avant-Bourse) 
    25 avril (Reuters) - McDonald's  MCD.N  a annoncé mardi une 
hausse plus forte que prévu de son chiffre d'affaires 
trimestriel à périmètre constant aux Etats-Unis, de 1,7%, avec 
le développement de sa formule de petit-déjeuner à toute heure 
et des promotions sur les Big Mac et les boissons. 
    Les analystes s'attendaient à une progression limitée à 1,3% 
sur les trois premiers mois de l'année pour ces restaurants aux 
Etats-Unis ouverts depuis plus de 13 mois, selon Consensus 
Metrix. 
    Le bénéfice net a bondi de 8% à 1,21 milliard de dollars 
(1,11 milliard d'euros), soit 1,47 dollar par action, dépassant 
nettement la prévision moyenne des analystes à 1,33 dollars, 
selon Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Le titre du numéro un mondial de la restauration rapide 
prenait 2,4% en avant-Bourse à Wall Street, où il devrait battre 
son record à l'ouverture. 
    "Il y a un sentiment d'urgence dans l'entreprise, car nous 
prenons des mesures pour garder les clients actuels, reconquérir 
des clients partis et transformer les clients occasionnels en 
clients fidèles", a déclaré le PDG, Steve Easterbrook. 
    Après son arrivée en 2015, ce dernier a promis de faire de 
McDonald's une "entreprise de hamburger moderne et dynamique", 
en lançant notamment le petit-déjeuner à toute heure et en 
interdisant l'utilisation de certains antibiotiques dans le 
poulet servi dans les restaurants du groupe. Il compte aussi 
moderniser les restaurants aux Etats-Unis avec des points de 
vente en "libre service", des systèmes de paiement mobile et des 
bornes de commande "intelligentes". 
    Le chiffre d'affaires global a diminué de 3,9% pour 
s'établir à 5,68 milliards de dollars - soit un onzième 
trimestre consécutif de repli - essentiellement en raison de la 
vente de restaurants aux franchisés dans le cadre du plan lancé 
par Steve Easterbrook. Les analystes attendaient un recul plus 
prononcé à 5,53 milliards de dollars. 
 
 (Richa Naidu à Bangalore; Bertrand Boucey et Claude Chendjou 
pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant