Les ventes de Home Depot souffrent d'un printemps poussif

le
2
HAUSSE MOINS FORTE QUE PRÉVU DES VENTES TRIMESTRIELLES DE HOME DEPOT
HAUSSE MOINS FORTE QUE PRÉVU DES VENTES TRIMESTRIELLES DE HOME DEPOT

(Reuters) - Home Depot, numéro un mondial des magasins de bricolage, a fait état mardi d'une hausse moins marquée que prévu de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé, la traditionnelle saison de printemps ayant démarré lentement aux Etats-Unis après un hiver polaire.

Le chiffre d'affaires du groupe américain a ainsi augmenté de 2,9% à 19,69 milliards de dollars (14,4 milliards d'euros) sur les trois mois au 4 mai 2014. Les analystes financiers anticipaient en moyenne 19,95 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

A magasins constants, la hausse du chiffre d'affaires est de 2,6%.

Le bénéfice net sur la période est ressorti à 1,38 milliard de dollars, soit 1,00 dollar par action, contre 1,23 milliard (0,83 dollar/action) il y a un an et un consensus de 0,99 dollar.

Pour l'ensemble de l'exercice, Home Depot dit tabler sur un bénéfice par action de 4,42 dollars, niveau conforme aux anticipations.

Home Depot, dont les actions perdaient 1,4% en avant-bourse, maintient sa prévision de ventes en augmentation de 4,8% sur l'exercice en cours s'achevant en janvier 2015.

Le groupe dépend largement du marché de la construction, très sensible aux conditions météorologiques. Le printemps est un moment important pour Home Depot puisque les Américains s'occupent alors de leur jardin et préparent la saison des barbecues.

Le sentiment des promoteurs immobiliers s'est détérioré contre toute attente au mois de mai, un chiffre confirmant un ralentissement de l'activité sur le marché américain de l'immobilier.

Home Depot a fait valoir que ses résultats avaient été satisfaisants sur les marchés n'ayant pas souffert des perturbations climatiques.

Les analystes ont accueilli sans enthousiasme les résultats annoncés mardi.

"Nous demeurons neutres avec des inquiétudes quant à l'impact d'un marché du logement en perte de vitesse sur les ventes au fil de l'année", écrit dans une note David Strasser, analyste pour Janney Capital Markets.

Le principal concurrent de Home Depot, Lowe's, annonce ses résultats mercredi.

(Maria Ajit Thomas à Bangalore, Benoît Van Overstraeten et Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft le mardi 20 mai 2014 à 16:28

    Oui, c'est ça, en hiver il fait froid. Ça explique tout...

  • dia999 le mardi 20 mai 2014 à 15:42

    le froid, surement