Les ventes de foie gras restent stables malgré la crise sanitaire

le
0
Du foie gras cru pour préparer soi-même sa terrine avant Noël (Cifog/Ph.Asset/Adocom)
Du foie gras cru pour préparer soi-même sa terrine avant Noël (Cifog/Ph.Asset/Adocom)

(Relaxnews) - En 2015, la production de foie gras a été interrompue durant quatre mois à la suite d'une épizootie d'influenza aviaire. Un plan drastique d'éradication a été mené pour éviter la propagation, ou pire une future réactivation. Malgré cette crise sanitaire, les ventes de foie gras restent stables depuis le début de l'année, commente le Cifog (comité interprofessionnel des palmipdèes à foie gras) ce jeudi 20 octobre.

Au cours des neuf premiers mois de l'année, les ventes de foie gras dans la grande distribution ont affiché -1,1% en volume et +0,5% en valeur, par rapport à la même période en 2015. Côté prix, l'interprofession affirme que la crise sanitaire n'aura que très peu d'impact, estimé à 40 centimes d'euros maximum sur par tranche de 40g. Un sujet qui inquiète 87% de consommateurs. 

Pour autant, une grande majorité (93%) considère le foie gras comme un produit de qualité, d'après une étude menée par le Cifog. D'ailleurs, la même proportion se déclare consommateurs de la fameuse recette française. Dans 74% des cas, ils préfèrent le foie gras prêt à consommer tandis que 26% jouent les cuisiniers en choisissant la version crue.

En 2015, les Français ont englouti 657g de foie gras par ménage.

La crise sanitaire qui a touché l'exploitation des éleveurs en fin d'année 2015 est sans précédent, et a obligé l'arrêt de la production durant quatre mois. Résultat, ce sont 4750 tonnes qui ne seront pas mis en rayons. A l'échelle mondiale, la production de foie gras devrait reculer de 15%. 

Cette étude Cifog/CSA a été menée en juin sur un échantillon national représentatif de 1.011 Français âgés de 18 ans et plus.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant