Les ventes de camions dopées par les lois environnementales

le
0

La perspective d'un durcissement de la législation a fait s'envoler les ventes fin 2013.

Rien de tel qu'un durcissement de la législation pour sauver un marché. C'est ce qui s'est passé en 2013 pour les constructeurs de camions. Depuis le 1er janvier, les camions doivent obligatoirement être équipés d'un moteur répondant à la norme Euro 6. Beaucoup plus contraignants en termes d'émission de CO2 et, surtout, de particules ­fines que les anciennes versions, ces moteurs sont beaucoup plus coûteux, «entre 6000 et 10.000 euros supplémentaires», selon un spécialiste du secteur.

En revanche, les moteurs aux anciennes normes peuvent continuer de rouler s'ils ont été achetés avant le 1er janvier 2014. Dès lors, certains ont anticipé leur achat afin d'économiser le surcoût des moteurs Euro 6. Et leur nombre a été suffisant pour avoir un impact important sur le marché. «À la fin du premier semestre, nous anticipions un net repli du marché, qui ne s'est finalement p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant