Les ventes de Blu-ray se tassent en France

le
0
AGphotographer
AGphotographer

(Relaxnews) - Après un essor exemplaire ces dernières années, la galette haute définition stabilise ses ventes. Au cours du premier trimestre 2013, 6,53 millions de Blu-ray se sont vendus, soit 3,9% de plus en un an, selon le baromètre du marché de la vidéo physique publié ce jeudi 18 juillet par le CNC et l'institut GfK.

La percée des Blu-ray n'est plus aussi impressionnante que dans ces primes années. Entre janvier et juin derniers, les ventes ont certes augmenté, mais dans une moindre mesure.

Les Français se sont heurtés à une hausse des prix du support haute définition. Pour une nouveauté, il faut désormais débourser en moyenne 22,79?, soit 2,4% de plus en un an. Même les Blu-ray de catalogue ont augmenté leurs tarifs à 12,92? (+5,4%). La majorité des disques vendus oscillent entre 10 et 13?, mais plus d'un quart du chiffre d'affaires (27,7%) est réalisé par des Blu-ray achetés entre 20 et 25?.

Si le support attire toujours les Français, il ne représente que 13,8% du volume de ventes. Le DVD connaît une nouvelle baisse de ses ventes que le Blu-ray ne parvient plus à sauver. 40,77 millions de DVD se sont vendus au cours du premier trimestre 2013, en recul de 12,4%.

Le prix des nouveautés se stabilise à 17,15? tandis que celui du catalogue progresse de 3,1% (8,31?). 35% des DVD vendus sont achetés entre 3 et 8?.

Sur les 47,3 millions de DVD et Blu-ray écoulés, 22,87 millions concernent les films de cinéma. Les productions américaines tirent mieux leur épingle du jeu avec 14,2 millions supports vendus. Elles représentent par ailleurs 72% du chiffre d'affaires des ventes de films en Blu-ray. De son côté, le 7e art français s'écroule de 30,3% avec seulement 5,15 millions de DVD et Blu-ray ayant trouvé preneurs.

ajd/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant