Les ventes de Biocoop dopées par le scandale de la viande de cheval

le
0
L'enseigne bio a vu son chiffre d'affaires bondir de 11% depuis janvier. Mais elle reste très prudente pour l'avenir.

Malgré un début d'année en fanfare, Biocoop, le premier distributeur alimentaire de bio en France (340 magasins), se refuse à fermer les yeux sur la crise. De janvier à mai, le chiffre d'affaires de Biocoop SA Coop, qui regroupe les ventes auprès des sociétaires de la coopérative, a pourtant bondi de 9,5% à 162 millions d'euros, par rapport à la même période l'an dernier. Quant aux 340 magasins du groupement, ils ont vu leurs facturations sur cinq mois grimper de 11%, après une hausse de 7% en 2012 (535 millions d'euros). La conséquence directe, selon les dirigeants, du scandale de la viande de cheval, révélé début février et ayant abouti à la mise en liquidation judiciaire de Spanghero.

De fait, entre février et mars 2013, le chiffre d'affaires de Biocoop SA a soudainement bondi de 25,4 à 28,7 millions d'euros, avant un sommet de 29,2 m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant