Les ventes d'Abercrombie & Fitch poursuivent leur chute

le
0
DIXIÈME RECUL CONSÉCUTIF DES VENTES TRIMESTRIELLES D'ABERCROMBIE & FITCH
DIXIÈME RECUL CONSÉCUTIF DES VENTES TRIMESTRIELLES D'ABERCROMBIE & FITCH

(Reuters) - Abercrombie & Fitch a fait état jeudi d'un dixième recul consécutif de ses ventes trimestrielles à magasins comparables, la chaîne américaine de vêtements à destination des jeunes ne parvenant pas à attirer des clients dans un contexte de baisse des salaires et de raréfaction de l'emploi.

Le titre, en hausse de 34% depuis le début de l'année, lâche autour de 4% dans les premiers échanges à Wall Street.

Les ventes à magasins comparables ont plongé de 7% sur le deuxième trimestre clos le 2 août, un chiffre largement supérieur au recul de 4,1% anticipé par les analystes interrogés par Consensus Metrix.

Aux Etats-Unis, les ventes à magasins comparables ont baissé de 5%.

Les ventes nettes ont reculé de 6% à 890,6 millions de dollars.

Le bénéfice net d'Abercrombie a augmenté à 12,9 millions de dollars, soit 17 cents par action, contre 11,4 millions (14 cents) un an plus tôt.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 19 cents.

Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice de 11 cents par actions pour un chiffre d'affaires de 909,2 millions de dollars, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S,

Abercrombie et ses concurrents Aeropostale et American Apparel pâtissent de la désaffection de leur clientèle, les jeunes privilégiant de plus en plus les chaînes de "fast fashion", meilleur marché et plus tendance, comme Forever 21, Zara (groupe Inditex et le suédois H&M.

(Ramkumar Iyer à Bangalore, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Nicolas Delame)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant