Les ventes aux enchères dopées par les voitures d'occasion

le
0
Le marché de l'art a parallèlement reculé, reléguant Christie's et Sotheby's aux rangs de troisième et quatrième maisons de ventes en France.

Les ventes de voitures d'occasion se sont avérées bien plus dynamiques au feu des enchères que celles des œuvres d'art, en France, l'an dernier.

La croissance de 1,9% des adjudications en 2012, à 2,42 milliards d'euros, est à mettre sur le compte des ventes de véhicules d'occasion et de matériel industriel (BTP, etc.) selon les chiffres publiés lundi par le Conseil des ventes volontaires (CVV). «Ce secteur essentiellement composé des voitures d'entreprises compte pour 1,08 milliard, soit 44,8% du total», précise Loïc Lechevalier, secrétaire général du CVV. Ces adjudications ont progressé de 6,5% rappelle-t-il, précisant qu'une vente de voiture sur trois était réalisée via Internet.

Moins de ventes prestigieuses sur le marché de l'art

Conséquence inattendue, les établissements breton Guignard et a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant