Les ventes au détail ont stagné en mai dans la zone euro

le
0
VENTES AU DÉTAIL PLUS FAIBLES QUE PRÉVU EN MAI DANS LA ZONE EURO
VENTES AU DÉTAIL PLUS FAIBLES QUE PRÉVU EN MAI DANS LA ZONE EURO

BRUXELLES (Reuters) - Les ventes au détail en zone euro ont stagné en mai par rapport au mois précédent -les Européens ayant limité leurs dépenses alimentaires- alors que les chiffres d'avril ont été revus en nette baisse, autant de signes que le niveau élevé du chômage continue à peser sur les achats des ménages.

Les ventes dans les 18 pays utilisant la monnaie unique ont été inchangées en mai par rapport à avril, selon des données publiées jeudi par Eurostat, alors que le consensus était en hausse de 0,2%.

Les dépenses en alimentation, boissons et tabacs ont diminué, tandis que les achats de vêtements, d'équipements électriques et informatiques ont augmenté.

Le chiffre d'avril a été revu en baisse, de +0,4% à -0,2%.

Par rapport à mai 2013, les dépenses de consommation des ménages ont progressé de 0,7%, leur rythme le plus faible depuis janvier, plombées par l'Allemagne où elles ont baissé de 0,6% sur un an. La prévision moyenne des économistes était de +1,2%.

La variation sur un an du mois d'avril a également été revue en baisse à +1,8% à +2,4% initialement.

Quoique volatiles, ces chiffres dressent un tableau sombre de la demande intérieure en zone euro, malgré des signes positifs en Espagne, en France et au Portugal.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant