Les vendanges de blancs ont commencé dans le Bordelais

le
0
DÉBUT DES VENDANGES DE BLANCS DANS LE BORDELAIS
DÉBUT DES VENDANGES DE BLANCS DANS LE BORDELAIS

TALENCE, Gironde (Reuters) - Les premiers coups de sécateurs ont été donnés dans les vignes du Bordelais sur des parcelles de raisins blancs, notamment à Latour-Martillac et à la Mission Haut-Brion, grands crus classés de Graves en AOC Pessac-Léognan.

A la Mission Haut-Brion, château contigu à Haut-Brion à Pessac, une cinquantaine de vendangeurs ont commencé mardi dès le lever du jour à couper les grappes déjà mûres d'une parcelle de sauvignon d'environ 1 hectare sur les 3,5 hectares de vignes consacrées au vin blanc.

"C'est une plantation de quatre ans d'âge qui commence à souffrir. Sans surprise nous continuerons à vendanger toute la semaine le sauvignon à la Mission Haut-Brion et à Haut-Brion", a précisé Jean-Philippe Delmas, directeur des deux propriétés.

Le sémillon, autre cépage destiné à l'élaboration du blanc sec, devrait ensuite être récolté la semaine prochaine, y compris à Haut-Brion où 6 hectares de vignes sont consacrés au blanc et 74 au rouge.

Dès lundi, au château Latour-Martillac, une trentaine de vendangeurs avaient commencé la récolte d'une parcelle de 2 hectares de sauvignon sur les dix hectares consacrés au blanc dans cette propriété qui est plantée de 40 hectares de raisins rouges.

"Les rendements sont faibles. Je pense qu'on ne dépassera pas les 40 hectolitres à l'hectare alors que la moyenne est ici de 45 h/h. Le vignoble est sain. La qualité nous a fait peur avec un juillet pluvieux et un printemps capricieux. Mais le mois d'août a sauvé la situation. Les arômes sont là, on a un bon équilibre sucre-acidité et une vendange à 13,5°", précise Tristan Kressmann, propriétaire et gérant du château.

À la Mission Haut-Brion, Jean-Philippe Delmas est tout aussi optimiste sur la qualité.

"Nous sommes très agréablement surpris par la qualité de ces sauvignons. Au goût le raisin réserve une explosion de saveurs", souligne-t-il.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant