Les vases communicants de la prime à la casse ...

le
0
INTERVIEW - Trois questions à Éric Laffont, directeur général d'AutoScout24.

Quel impact a eu la prime à la casse sur l'occasion?

Elle a «boosté» artificiellement les ventes des véhicules neufs au détriment de l'occasion, dont le marché s'est, pour cette raison, contracté en 2009. Sa réduction a entraîné un rééquilibrage instantané. Ainsi, en octobre, quand le neuf s'effondrait de 18,7 %, l'occasion récente bondissait de 28,7 %. Nous sommes dans une problématique de vases communicants: moins il y a de primes sur le neuf, plus l'automobiliste se tourne vers l'occasion. Comme vous pouvez le constater au regard de ces chiffres, sa réaction n'a pas traîné.

Le mécanisme du bonus-malus a-t-il également une conséquence sur l'occasion?

L'acheteur d'un véhicule de deuxième main a tendance, comme pour le neuf, à s'orienter vers une voiture de plus petite taille. Mais le marché de l'occasion est moins homogène que celui du neuf. Il se lit plus comme une somme de micromarchés, sur lesquels le bonus-malus n'a pas directement les mêmes e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant