Les valeurs suivies en clôture à la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée, l'amélioration du moral des investisseurs et analystes allemands mesuré par l'institut ZEW compensant l'échec, pour le moment, des ministres des Finances de la zone euro sur le dossier de la dette grecque.

L'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,04% à 4.753,99 points:

* Le SECTEUR des RESSOURCES de BASE a perdu 0,4% dans le sillage des cours des métaux (-1,8% pour le cuivre vers 18h15) sur fond d'inquiétudes nourries par le dossier grec ainsi que par la persistance des craintes entourant la demande chinoise.

ARCELORMITTAL a reculé de 1,54% à 9,691 euros. APERAM a cédé 1,31% à 30,13 euros et ERAMET 1,44% à 79,35 euros.

* ORANGE a baissé de 1,68% à 16,07 euros. Le groupe prévoit un recul limité de son résultat d'exploitation cette année et mise sur ses investissements dans le très haut débit et la poursuite des réductions de coûts pour faire face à une compétition toujours rude sur le marché français, décisif pour lui.

* KERING (-1,44% 178,55 euros) a publié des résultats en baisse pour la deuxième année consécutive, affectés par des effets de change défavorables et la contre-performance de Gucci, sa principale source de profit actuellement en perte de vitesse.

* AIR LIQUIDE a baissé de 0,74% à 114,10 euros après des résultats 2014 globalement conformes aux attentes, soutenus par de bonnes performances dans les pays émergents mais de nouveau affaiblis par le poids des changes.

* En revanche, LEGRAND a fini en hausse de 1,32% à 46,95 euros, plus forte hausse du CAC 40, la valeur rebondissant sur un support technique vers 46 euros après une baisse de près de 5% entre le 4 et le 16 février sous l'effet de la dégradation des opinions de plusieurs brokers.

* RENAULT a pris 1,28% à 81,02 euros. Renault a vu ses ventes progresser de 9,1% en Europe au mois de janvier, contre une hausse de 6,2% sur un an pour le marché automobile européen. Les immatriculations du groupe PSA (-1,85% à 13,495 euros) ont légèrement fléchi, de 0,5%.

* AREVA s'est octroyé 2,52% à 9,65 euros, plus forte hausse du SBF 120, la valeur repassant au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours, à 9,52 euros, après son rebond la semaine dernière sur un support technique vers 9,10 euros.

* AIR FRANCE-KLM a avancé de 2,32% à 7,581 euros. Des analystes soulignent le rebond attendu à partir de cette année des résultats du groupe dans un contexte de prix du carburant moins élevé après un exercice 2014 qui aura été marqué par la longue grève de certains des pilotes du groupe franco-néerlandais.

* Les SSII ont été délaissées, des analystes préférant se montrer prudents pour le secteur avant la publication de certains résultats annuels et l'annonce des perspectives pour cette année.

ATOS a abandonné 2,97% à 66,65 euros, plus forte baisse du SBF 120 à la veille de la publication de ses résultats annuels. CAPGEMINI, qui doit publier ses résultats jeudi, a reculé 2,28% 64,63 euros, plus forte baisse du CAC 40.

* MONTUPET a fini en repli de 2,37% à 73,83 euros, la valeur marquant une pause après le plus haut atteint vendredi dernier à 77,16 euros à la suite de la publication d'une croissance de 7% de l'activité en 2014 et de sa bonne visibilité à court et moyen termes.

* AUDIKA s'est envolé de 28,15% à 17,30 euros, plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 17,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Le danois William Demant, numéro deux mondial des solutions auditives, est entré en négociations exclusives avec la société holding Holton en vue de lui racheter sa participation de 53,9% dans Audika, à un prix de 17,78 euros par action.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant