Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
BNP PARIBAS EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
BNP PARIBAS EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, soutenue par le regain d'optimisme sur la croissance mondiale après plusieurs statistiques économiques américaines montrant des signes de reprise aux Etats-Unis.

A 12h46, l'indice CAC 40, dont les bénéfices ont chuté de 28% l'an dernier, s'octroie 0,65% à 3.861,01 points.

* Les BANQUES européennes (+1,34%) figurent parmi les principales gagnantes en Bourse du regain d'appétit des investisseurs pour le risque.

BNP PARIBAS s'octroie 1,66%, CRÉDIT AGRICOLE 1,21% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,06%.

* AXA progresse de 1,75%, la valeur profitant également comme l'indice sectoriel Stoxx de l'assurance (+1,8%) des résultats jugés satisfaisants de l'italien Generali (+8,4%).

* FRANCE TÉLÉCOM progresse de 3,94%, plus forte progression du CAC 40 et de son indice sectoriel (+1,51%).

Morgan Stanley souligne dans une note les conséquences de la décision de l'Autorité de la concurrence de mettre un terme au contrat d'itinérance conclu entre France Télécom et Iliad (-0,5%), ce dernier ayant profité de cet accord pour baisser les prix dans le mobile. Le broker indique également que l'opérateur historique pourrait augmenter ses prix dans la téléphonie fixe pour la première fois depuis 2007.

* A rebours de tendance, le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-0,98%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe après la publication de Volkswagen (-3,15%), qui s'attend à un tassement au premier trimestre et compte sur la demande internationale pour compenser la baisse de ses ventes sur le marché européen.

MICHELIN perd 0,68%, plus forte baisse du CAC 40, imité sur le SBF 120 par FAURECIA (-1,87%). PSA abandonne 1,07% et VALEO 0,89%.

* CARREFOUR lâche encore 0,46% après un recul de 3% en moins d'une semaine. Le distributeur a certes fait état d'un exercice 2012 encourageant mais les investisseurs commencent à s'interroger sur sa capacité à trouver des relais de croissance en dehors de zones en difficultés économiques, comme la France et l'Europe du sud, souligne un gérant.

* Les ÉQUIPEMENTIERS TÉLÉCOMS européens s'inscrivent en hausse, soutenus par les prévisions d'investissement de China Mobile pour développer son réseau 4G en Chine.

ALCATEL-LUCENT avance de 3,02% et Ericsson de 2,39%. STMICROELECTRONICS grimpe de 0,87% et SOITEC de 1,68%. L'indice Stoxx du secteur européen des valeurs technologiques s'octroie 0,96%.

* THALES (+3,63%) se négocie à un plus haut de trois ans et signe l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120 après que Citigroup a jugé encore sous-valorisé l'équipementier pour l'aéronautique.

* ALTRAN (+1,93%) a amélioré sa marge opérationnelle et renoué avec un bénéfice net en 2012, poursuivant son redressement en profitant de son positionnement à l'international.

* BOIRON (+2,97%) a enregistré une hausse de 17,5% de son résultat net en 2012, à 49,6 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en croissance de 8,2%, l'amélioration de la rentabilité résultant notamment de la hausse des prix de certains médicaments à nom commun en France et de la maîtrise des charges opérationnelles.

Pour cette année, le groupe vise une nouvelle progression de son chiffre d'affaires et de sa rentabilité.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant