Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
AIR FRANCE-KLM EN FORTE BAISSE À LA BOURSE DE PARIS
AIR FRANCE-KLM EN FORTE BAISSE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 perd 1% à 4.122,68 points à 12h55, le blocage persistant aux Etats-Unis entre Démocrates et Républicains sur le budget fédéral et le relèvement du plafond de la dette.

* Les valeurs CYCLIQUES, notamment les TECHNOLOGIQUES (-1,47%) celles de la CHIMIE (-1,39%) et celles liées à la CONSTRUCTION (-1,17%) font les frais en Europe de l'impasse américaine qui, si les Etats-Unis faisaient "défaut", aurait un impact négatif sur la croissance mondiale.

LAFARGE cède 1,8%, AIR LIQUIDE 1,44%, VINCI 1,28%, DASSAULT SYSTEMES 1,06%, GEMALTO 0,42% et ALCATEL-LUCENT 2,02%.

* Les valeurs du LUXE (-0,94%) et de la DISTRIBUTION (-0,95%) pâtissent des commentaires de Burberry (-1,78%) laissant entendre que le ralentissement de la demande chinoise pour les produits de luxe pourrait devenir "la nouvelle donne".

CARREFOUR (-2,31%), qui avait progressé de plus de 6% ces trois dernières semaines, accuse la plus forte baisse du CAC 40. LVMH perd 1,98%.

Contre la tendance, EADS prend 1,79% et signe la plus forte progression du CAC 40 et du SBF 120. Sa filiale Airbus a annoncé une commande de Japan Airlines pour une trentaine d'A350, marquant ainsi son entrée sur le marché japonais, dernier grand marché du transport aérien dominé par son rival historique Boeing.

Par ailleurs, John Leahy, directeur commercial d'Airbus, a déclaré que l'avionneur pourrait vendre plus de 1.200 appareils cette année.

*SOLVAY prend 1,72% après avoir annoncé le rachat de l'américain Chemlogics pour une valeur d'entreprise de 1,3 milliard de dollars (un milliard d'euros) qui lui permettra de se renforcer dans les spécialités chimiques pour l'extraction du pétrole et du gaz.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-0,71%) a annoncé un accord avec la banque russe VTB au terme duquel elle va reprendre la participation de 10% de VTB dans Rosbank, filiale russe du groupe français, en échange de certains actifs russes.

* AIR FRANCE-KLM perd 2,72% et signe le plus fort recul du SBF 120. Le gouvernement italien a demandé aux chemins de fer italiens d'envisager une prise de participation dans Alitalia , selon des sources proches du dossier, qui ont ainsi confirmé une information du journal Il Messaggero.

Air France-KLM a annoncé un nouveau recul (-4,1%) de son trafic cargo en septembre, le trafic passager ayant progressé de 0,7%.

Raoul Sachs, Constance de Cambiaire, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant