Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
BOUYGUES, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SEANCE
BOUYGUES, PLUS FORTE BAISSE DU CAC 40 À LA MI-SEANCE

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-séance, plombée par les inquiétudes sur la croissance mondiale dans un contexte de nervosité avant plusieurs rendez-vous très attendus des banques centrales des deux côtés de l'Atlantique jusqu'à mi-septembre.

A 12h17, l'indice CAC 40 perd 0,63% à 3.409,84 points dans des volumes qui restent faibles (moins de 600 millions d'euros sur NYSE Euronext).

* Les déceptions liées aux résultats d'entreprises pèsent sur la tendance.

* BOUYGUES (-8,17%) accuse ainsi la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, le groupe présent dans la construction ayant annoncé la veille des résultats semestriels plombés par sa division télécoms.

FRANCE TÉLÉCOM perd 2,65% et VIVENDI 2,55%.

* L'ORÉAL recule de 4,25% au lendemain d'une publication semestrielle de la part du numéro un mondial des cosmétiques jugée décevante.

* ACCOR (-2,44%) s'est montré prudent pour 2012 en raison du manque de visibilité lié à la conjoncture et d'une dégradation plus marquée que prévu en Europe du Sud, malgré des réservations bien orientées pour l'automne.

* BOURBON recule de 2,8% après un gain de 16,5% en deux mois. Le groupe a publié des résultats en nette progression au premier semestre 2012, grâce en particulier à ses hausses de tarifs, et a souligné que le niveau actuel des prix du pétrole confortait ses perspectives de croissance.

* EURAZEO, dont la perte nette semestrielle s'est creusée à 126,6 millions d'euros et qui n'a pas été en mesure de confirmer son objectif d'atteindre un actif net réévalué par action de 100 euros à l'horizon 2015, abandonne 1,72%.

* La plupart des VALEURS CYCLIQUES souffre particulièrement du contexte actuel d'attentisme et de craintes sur la croissance. VALLOUREC cède 1,34%, ALSTOM 1,28% et ALCATEL-LUCENT 1,19%.

* Les BANQUES pâtissent également de la perte supérieure aux attentes annoncée par l'italienne Monte Paschi di Siena (-6,6%) qui pourrait contraindre l'Etat italien à entre à son capital.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE recule de 1,52%, BNP PARIBAS de 1,35%. En revanche, CRÉDIT AGRICOLE, sur laquelle Natixis a relevé son conseil à acheter, contre neutre, et qui espère choisir dans les prochaines semaines un repreneur pour sa filiale grecque Emporiki, est en hausse (+0,28%), comme les banques grecques (+1,13%). L'indice Stoxx des banques de la zone euro perd, lui, 0,7%.

* A rebours de tendance, les valeurs offrant un PROFIL DÉFENSIF sont recherchées dans le contexte actuel. AIR LIQUIDE s'octroie 0,56%, SANOFI 0,41% et UNIBAIL-RODAMCO 0,25%. L'indice Stoxx des groupes de boissons et agro-alimentaires avance de 0,1%.

* TOTAL (+0,68%) signe la plus forte hausse du CAC 40 après avoir perdu 3% en une semaine.

* TECHNICOLOR (+1,92%, plus forte hausse du SBF 120) continue de bénéficier de l'amélioration de sa situation financière et du relèvement de sa note de crédit par S&P.

Depuis le relèvement de sa note par S&P le 23 août, TECHNICOLOR s'octroie plus de 9%.

* BUREAU VERITAS, qui a publié mardi des résultats en nette hausse au premier semestre et a confirmé viser une forte croissance de ses ventes et de son résultat opérationnel ajusté sur l'ensemble de 2012, avance de 1,73%.

Alexandre Boksenbaum-Granier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant