Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LAFARGE EN TÊTE DES HAUSSES DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE
LAFARGE EN TÊTE DES HAUSSES DU CAC 40 À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, à ses plus hauts de l'année à la mi-journée, soutenue par des signes d'avancée des négociations budgétaires américaines et des anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque du Japon sous la pression du nouveau gouvernement.

A 12h28, l'indice CAC 40 prend 0,51% à 3.667,34 points, après avoir inscrit un nouveau plus haut annuel à 3.669,11 points.

* Les CIMENTIERS EUROPÉENS s'inscrivent en nette hausse, Deutsche Bank ayant publié une note optimiste sur l'évolution de ces valeurs l'année prochaine, soutenues par des économies de coûts et une solidité accrue de leur bilan.

LAFARGE (+2,82%) est en tête des hausses du CAC 40. A Francfort, l'allemand HeidelbergCement s'octroie 5,24% et, à Milan, l'italien Buzzi prend 3,49%. L'indice Thomson Reuters du secteur européen de la construction avance de 2,36%.

* ALCATEL-LUCENT gagne encore 2,68% après avoir bondi de 8,28% la veille dans des volumes représentant près de trois fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. La valeur a accéléré sa hausse mardi après-midi avec l'arrivée des investisseurs américains, qui se sont montrés plus optimistes sur l'équipementier télécoms depuis l'annonce d'un accord de refinancement.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont notamment soutenues dans leur ensemble par la perspective d'un compromis aux Etats-Unis sur la situation budgétaire permettant au pays d'éviter de retomber en récession.

ALSTOM est en hausse de 1,79%, SAINT-GOBAIN de 1,46% et STMICROELECTRONICS de 1,4%. L'indice Stoxx du secteur technologique européen prend 1% et celui des ressources de base 0,78%.

* Le SECTEUR BANCAIRE alimente également l'embellie du marché alors que Standard & Poor's a relevé la note souveraine de la Grèce de "défaut sélectif" à "B-", ajoutant que la perspective est dorénavant stable.

CRÉDIT AGRICOLE avance de 1,66%, BNP PARIBAS de 1,57%, et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 0,57%, ces valeurs ne réagissant pas par ailleurs à la présentation de la réforme bancaire française en conseil des ministres.

L'indice Stoxx des banques de la zone euro signe une hausse de 1,42%.

* TOTAL progresse de 1,33%. La Caisse des dépôts s'est associée au fonds d'investissement Adia d'Abou Dhabi pour créer un consortium pour faire une offre sur TIGF, la filiale de transport et de stockage du gaz de Total, ont déclaré des sources à Reuters.

* CARREFOUR (-1,66% à 19,25 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40 après avoir testé une nouvelle fois la veille une résistance technique située autour de 20 euros.

* SANOFI recule de 1,28%. Le groupe pharmaceutique a prévenu la veille que la norme comptable IAS19 amendée serait applicable à partir du 1er janvier 2013 et que son application rétrospective entraînait une réduction du résultat net de 47 millions d'euros pour 2011 et d'environ 75 millions pour 2012.

* AXA cède 0,38%. Standard & Poor's a abaissé d'un cran la note de crédit de l'assureur, de "AA-" à "A+", l'agence de notation estimant notamment que la vulnérabilité du groupe aux conditions de marché est un facteur de faiblesse.

* APERAM perd 2,57%, plus forte baisse du SBF 120. Goldman Sachs a abaissé son conseil sur la valeur à "neutre" et ramené son objectif de cours à 11,9 euros, l'intermédiaire évoquant des risques d'acquisitions et de dilution à court terme.

* ZODIAC AEROSPACE (-2,2%) a annoncé une nouvelle croissance organique de son chiffre d'affaires 2012-2013, malgré une base de comparaison élevée.

* GEMALTO (+3,37%) signe l'une des plus fortes hausses de l'indice SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique autour de 69,5 euros après sa correction d'environ 8% au cours des quatre dernières séances.

* BELVÉDÈRE (+7,1%) a repris sa cotation en hausse, le groupe de spiritueux signant l'une des plus fortes hausses des valeurs de petite et moyenne taille après avoir reçu une douzaine d'offres de reprise.

Le titre était suspendu depuis lundi matin.

* COMPAGNIE DES ALPES (+1,33%) a publié des résultats annuels en baisse, principalement en raison d'une base de comparaison défavorable, mais a fait état d'un début de saison "encourageant" dans ses domaines skiables.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant