Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LAGARDÈRE EN BAISSE À LA BOURSE DE PARIS
LAGARDÈRE EN BAISSE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, pratiquement inchangée à la mi-journée, les projets de rachats à bon compte après la baisse de la veille étant contrecarrés par un ralentissement plus marqué que prévu de la production industrielle chinoise.

A 13h40, l'indice CAC 40 gagne 0,03% à 4.307,43 points.

* Du côté des télécoms, NUMERICABLE (+2,36%) a amélioré son offre sur SFR, a-t-on appris jeudi de deux sources directement au fait du dossier. BOUYGUES (-0,36%) avait déjà confirmé en début de journée avoir relevé de 800 millions d'euros la partie numéraire de son offre sur la filiale télécoms de VIVENDI (-0,45%).

* GEMALTO (+2,66%) signe la plus forte hausse du SBF 120. Un trader attribue cette progression à un contrat remporté en Chine par le groupe, InHand Networks ayant choisit le spécialiste de la sécurité numérique pour le lancement de services de communications entre machines (M2M) en Chine.

* Le secteur européen de la DISTRIBUTION (-1,43%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe dans le sillage du britannique Morrison, en baisse de 9,2% après avoir réduit ses prévisions de résultats, et du belge Delhaize (-7,05%), qui s'attend à un recul de ses bénéfices au premier trimestre. et

CARREFOUR recule de 1,07% et CASINO de 0,79%.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ou EXPOSÉES à la Chine pâtissent des inquiétudes croissantes à l'égard de l'économie chinoise.

ALSTOM (-1,51%) enregistre la plus forte baisse du CAC 40, L'ORÉAL est en baisse de 0,93%, ARCELORMITTAL de 0,73%, KERING de 0,67% et VALLOUREC de 0,54%.

* SOITEC (+2,45% à 2,51 euros) a repris sa marche en avant après avoir comblé en matinée un "gap" ouvert la veille.

* PSA s'octroie 1,52%, le constructeur profitant d'une information du journal Le Figaro selon laquelle la famille Peugeot se serait ralliée à la candidature de Louis Gallois pour présider le conseil de surveillance.

* SOLOCAL abandonne 2,58% à 1,89 euro, la valeur, surachetée, ayant échoué à franchir une résistance technique à 1,96 euro testée à plusieurs reprises ces derniers jours.

* TF1 recule de 3,02% à 12,515 euros, plus forte baisse du SBF 120, la valeur testant un support technique autour de 12,6 euros. Le groupe a, par ailleurs, rétrocédé à la chaîne payante qatarie BeIN Sports une partie de ses droits TV de la Coupe du monde de football qui se tiendra du 12 juin au 13 juillet au Brésil.

* EUROTUNNEL cède 1,39%, pénalisé par des objectifs jugés décevants, des analystes soulignant un discours extrêmement prudent de la direction du groupe. L'exploitant du tunnel sous la Manche vise pour 2014 un Ebitda en hausse à 460 millions d'euros, contre 449 millions en 2013, avec en ligne de mire un niveau d'au moins 500 millions en 2015.

* LAGARDÈRE (-0,91%) a annoncé qu'il prévoyait de verser à ses actionnaires un nouveau dividende exceptionnel de six euros par action après la vente l'an dernier de sa participation dans Canal+ France, mais des analystes se disent déçu par les résultats 2013 des principales activités du groupe.

* SPIR COMMUNICATION bondit de 12,16% dans des volumes représentant 8,8 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, dopée par une information de presse selon laquelle BOLLORÉ (-1,1%) et TF1 envisageraient de racheter le quotidien gratuit 20 minutes, détenu en partie par le groupe de presse et sa maison-mère Sofiouest.

* NRJ GROUP (+2,87%) compte parmi les fortes hausses de l'indice CAC Mid&Small, après l'annonce par le groupe multimédias d'un résultat opérationnel 2013 meilleur qu'attendu et d'une dégradation de sa rentabilité moins importante que prévu.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant