Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
EDF EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
EDF EN HAUSSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 se reprend et progresse à la mi-séance, alors que le Premier ministre grec Alexis Tsipras a demandé à ses partenaires de la zone euro de conclure un "compromis honorable".

A 12h50, l'indice CAC 40 gagne 0,71% à 4.637,54 points, après avoir perdu plus de 4% depuis le début de semaine.

* Les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES sont entourées, soutenues par un rebond technique et une légère remontée du prix du baril de Brent (+0,70%).

ARCELORMITTAL, plus forte hausse de l'indice CAC 40, reprend 3,88% après avoir perdu près de 26% depuis son plus haut du 15 mai (10,63 euros), alors que l'indice européen des MATIÈRES DE BASE gagne 0,65%.

Du côté des valeurs pétrolières, TECHNIP, fortement pénalisé hier en Bourse par l'annonce d'un plan de restructuration (-8,27% mardi), rebondit et gagne 1,35%. MAUREL ET PROM s'adjuge 1,97%.

* Par ailleurs, VIVENDI progresse de 2%, après la décision favorable de l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui a jugé conforme le projet d'offre publique d'achat de Vivendi sur Société d'édition de Canal Plus (SECP), relevé lundi de 7,60 à 8,0 euros par action.

* De son côté, SCHNEIDER ELECTRIC gagne 1,95%, porté par une note de Jefferies dans laquelle le broker, qui a relevé sa recommandation de "sous-performance" à "conserver", avec un objectif de cours à 60 euros, anticipe une légère amélioration de la croissance organique du groupe au deuxième trimestre 2015 (-0,3%) par rapport au premier trimestre (-2%).

* PUBLICIS grimpe de 1,52%, Goldman Sachs soulignant dans une note le potentiel de croissance de la valeur qui a sous-performé le secteur de la publicité depuis mi-mars.

* EDF s'adjuge 1,20%. Un rapport d'information parlementaire publié mercredi pointe le risque d'un impact négatif en termes de prises de commandes d'une reprise de l'activité réacteurs nucléaires d'Areva (-2%) par EDF.

* Les valeurs CYCLIQUES, pénalisées par la conjoncture, profitent de la tendance haussière et reviennent sur une partie de leurs pertes accumulées ces derniers jours. LVMH gagne 1,8% et ACCOR 2,2%.

* En revanche, les valeurs du secteur automobile chutent lourdement, dans le sillage de l'indice européen (-1,29%), pénalisées par la publication de nouvelles données semblant confirmer le ralentissement du marché chinois.

RENAULT, plus forte baisse de l'indice CAC 40, chute de 3,55%, tandis que PEUGEOT lâche 2,88%.

Dans leur sillage, les équipementiers automobiles reculent également. VALEO abandonne 2,79%.

* NEXANS, plus forte hausse de l'indice SBF 120, gagne 4,20%, la valeur bénéficiant d'une note d'Exane BNP Paribas dans laquelle le broker salue les bénéfices du plan stratégique lancé par le fabricant de câbles.

* AIR FRANCE-KLM s'adjuge 2,15% après avoir fait état mercredi d'un trafic passagers en hausse de 1,5% en juin, sa compagnie à bas coûts Transavia progressant plus vite que ses autres filiales.

* Sur le CAC Mid & Small, DBV TECHNOLOGIES prend 3,79%, après avoir annoncé mercredi que les autorités sanitaires américaines, la Food and Drug Administration (FDA), avaient donné leur feu vert au lancement du développement clinique du Viaskin Milk dans le traitement de l'oesophagite à éosinophiles induite par le lait chez l'enfant.

* De son côté, BÉNÉTEAU gagne 3,49%, le titre bénéficiant d'une note de Société Générale dans laquelle le broker, qui a relevé son objectif de cours de 14,7 à 17,5 euros avec une recommandation à "acheter", anticipe une augmentation des ventes de 14% à périmètre constant sur le troisième trimestre de son exercice en cours.

(Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant