Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris
Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 progresse de 1,22% à 3.265,53 points à 12h25 dans l'attente de la décision de politique monétaire de la BCE à 13h45 et de la conférence de presse de Mario Draghi à 14h30.

* ALSTOM gagne 3,58%, plus forte hausse du CAC 40. Selon un analyste, la valeur profite de prises de position avant la publication vendredi des résultats annuels.

* Les UTILITIES sont bien orientées au lendemain du débat de l'entre-deux tours de la présidentielle entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Un analyste rappelle que le candidat socialiste a dit à plusieurs fois que l'accord passé entre le PS et Europe Ecologie-Les Verts sur le nucléaire ne faisait pas partie de son programme.

EDF s'adjuge 3,65% et AREVA 3,66%.

De son côté, VEOLIA ENVIRONNEMENT reprend 2,6%, après avoir perdu 4,3% la veille.

* RENAULT prend 2,63%. L'alliance Renault-Nissan a conclu un accord qui lui permet de prendre le contrôle du premier constructeur russe AvtoVAZ, dont le groupe français détenait déjà 25% depuis 2008.

PSA, qui avait surperformé le marché la veille à la faveur d'une hausse de 8,9% de ses ventes de voitures neuves en avril en France, abandonne 0,16%.

* FRANCE TÉLÉCOM (+2,54%) a réussi à limiter l'impact sur ses revenus du lancement de Free Mobile (-0,78%) au premier trimestre en dépit de défections nombreuses chez ses clients, tempérant le pessimisme du marché sur sa capacité à traverser ces turbulences.

* BOUYGUES s'octroie 1,83%. Bouygues Telecom a annoncé le rachat de Darty Télécom, devenant ainsi le premier acteur du secteur à enclencher le mouvement de consolidation attendu après l'arrivée de Free Mobile sur le marché des télécoms.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ne gagne plus que 0,17% après un début de séance en fanfare (+5% en début de séance). La banque a publié des résultats en baisse de 20% au premier trimestre, mais est parvenue à limiter l'impact des cessions d'actifs grâce à la bonne tenue de ses activités, surtout dans sa banque de financement et d'investissement.

BNP PARIBAS, qui publiera ses résultats vendredi, est en hausse de 0,07% et CRÉDIT AGRICOLE, dont les trimestriels sont prévus le 11 mai, perd 0,11%. L'indice Stoxx des bancaires européennes progresse de 0,97%.

* A rebours de tendance, ALCATEL-LUCENT (-1,01%, plus forte baisse du CAC 40) poursuit sa descente aux enfers. Le 26 avril, le groupe a fait état d'une forte dégradation de sa marge au premier trimestre, pénalisé par le ralentissement de la demande des opérateurs télécoms en Europe et aux Etats-Unis. Depuis cette publication, le titre, qui valait près de deux euros début février, perd plus de 20%.

* VALLOUREC perd encore 0,53%. La valeur pâtit depuis plusieurs jours d'abaissements d'objectif de cours de la part de brokers avant la publication de ses résultats le 10 mai, le marché anticipant une baisse de la profitabilité.

* HERMÈS INTERNATIONAL abandonne 2,94%, plus forte baisse du SBF 120, après avoir pris 7,4% entre le 25 avril et le 2 mai sur des anticipations liées à la publication du chiffre d'affaires trimestriel. Le groupe a vu ses ventes grimper de 21,9% au premier trimestre, portées par une demande de produits de luxe toujours très soutenue en Asie et par les flux touristiques en Europe.

* M6 gagne 6,07%, plus forte hausse du SBF 120, après avoir annoncé un chiffre d'affaires meilleur que prévu au premier trimestre à la faveur de recettes publicitaires supérieures aux attentes pour la chaîne M6.

* JCDECAUX est en hausse de 4,62%, UBS ayant relevé sa recommandation sur la valeur à acheter, contre neutre.

* REXEL (+3,1%) s'est dit en bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels après une hausse de 4% de son bénéfice net et de 1,7% de son chiffre d'affaires en données comparables au premier trimestre, grâce à une croissance soutenue en Amérique du Nord et à deux chiffres en Chine.

* TECHNICOLOR avance de 2,69%. Le groupe a annoncé l'arrivée à son tour de table de la banque américaine JP Morgan, qui deviendra ainsi son premier actionnaire, une opération lancée en pleine campagne présidentielle et qui a déclenché une intervention controversée du gouvernement.

La valeur, suspendue mercredi, avait pris jusqu'à près de 20% pour la reprise de sa cotation à 10h.

* VICAT perd 0,57%, le cimentier ayant fait état d'une baisse de 5,4% de son chiffre d'affaires à 485 millions d'euros au premier trimestre, marqué par de mauvaises conditions météorologiques en Europe et en Turquie mais aussi par un environnement prix globalement favorable.

* BACCARAT (+2,63%) a annoncé une augmentation de capital de 27,5 millions d'euros souscrite par le groupe de private equity Catterton Partners, qui détiendra 22% du capital de la cristallerie à l'issue de l'opération.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant