Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET LES BANCAIRES EN FORTE HAUSSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET LES BANCAIRES EN FORTE HAUSSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée, après deux semaines de repli, les investisseurs entrevoyant une possible issue à la situation budgétaire aux Etats-Unis.

A 12h05, l'indice CAC 40 prend 1,37% à 3.387,40 points, après avoir perdu 4,3% au cours des deux semaines précédentes sur fond d'inquiétudes relatives à la crise en zone euro et à une possible impasse budgétaire outre-Atlantique:

* Les VALEURS CYCLIQUES et les BANCAIRES profitent largement du retour sur les actifs risqués, les investisseurs estimant que Démocrates et Républicains devraient trouver un accord et éviter aux Etats-Unis de replonger en récession.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE prend 2,91%, CRÉDIT AGRICOLE 2,89%, BNP PARIBAS 1,97% et, hors CAC 40, NATIXIS est en hausse de 3,61%. L'indice Stoxx des banques de la zone euro s'octroie 1,56%.

Du côté des cycliques, RENAULT avance de 3%, SCHNEIDER ELECTRIC de 2,58% et ALSTOM de 2,41% tandis que STMICROELECTRONICS (+3,71%) signe la plus forte hausse du CAC 40, également soutenue par le relèvement de conseil d'UBS sur le titre de "vendre" à "neutre". Hors CAC, PSA reprend 3,89%, plus forte hausse du SBF 120, après avoir chuté de près de 30% en un mois.

L'indice Stoxx du secteur européen de l'automobile s'adjuge 2,34%, les technologiques 1,66% et minières 1,56%.

* A rebours de tendance, EDF recule de 0,43% et ESSILOR INTERNATIONAL perd 0,17%, deux seules baisses du CAC 40.

Selon Les Echos, un consortium dans lequel EDF est minoritaire a remis vendredi une lettre d'intention sur la reprise de TIGF, la filiale de transport et de stockage de gaz de TOTAL (+1,33%).

En revanche, le groupe GDF SUEZ (+1,36%), dont le nom circulait - sa filiale GRT Gaz assurant déjà le transport du gaz sur le reste du territoire français - aurait de son côté décidé de ne pas se porter candidat, indique le quotidien.

* AIR FRANCE-KLM, valeur plus volatile que le marché, reprend 2,63%, la valeur rebondissant sur un support technique autour de 6,3 euros après perdu 12% entre les 6 et 16 novembre.

* TF1 affiche un gain de 2,38%. Kepler a relevé son conseil sur le titre d'"alléger" à "conserver" tout en maintenant son objectif de cours à 7,25 euros.

* AREVA (+1,52%) a signé un protocole d'accord avec l'Ecosse pour construire un site de fabrication d'éoliennes maritimes dans l'est du pays, qui viendra compléter le dispositif européen du spécialiste public des énergies nucléaire et renouvelables.

* PAGESJAUNES lâche 2,46% après sa récente hausse, mais la valeur affiche encore un gain de 30% par rapport à lundi dernier. Le titre de l'éditeur d'annuaires s'est envolé la semaine dernière après l'annonce d'un accord entre le groupe et ses banques créancières.

* CGG VERITAS recule de 2% après l'avertissement lancé par le néerlandais Fugro (-20,68%) sur ses résultats 2012, ce qui pourrait retarder le rachat par le français de Geoscience, estime UBS.

* PIERRE ET VACANCES bondit de 12,39%, deuxième plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small après être retombée en fin de semaine dernière vers ses plus bas historiques.

Gilbert Dupont estime dans une note que la majeure partie des éléments négatifs susceptibles de peser sur la valeur sont désormais intégrés, et qu'à l'inverse, la présentation le 6 décembre prochain du plan social concernant 195 personnes et des différentes mesures d'économies envisagées devrait être un catalyseur de redressement du titre.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant