Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS INCHANGÉE À MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS INCHANGÉE À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies vendredi à la Bourse de Paris, qui évolue sans grand changement à la mi-journée, avant les élections fédérales de dimanche en Allemagne et au lendemain d'une hausse alimentée par la décision de la Fed de maintenir, contre toute attente, le montant de ses rachats d'actifs.

A 12h48, l'indice CAC 40 gagne 0,05% à 4.208,26 points en cette journée dite des "quatre sorcières" correspondant à l'arrivée à expiration de plusieurs options et contrats à terme.

* TECHNIP gagne 2,36% à 91,54 euros, plus forte hausse du CAC 40, la valeur ayant franchi une résistance à près de 90 euros pour se rapprocher de ses plus hauts historiques à 92,36 euros.

* Les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF sont recherchées, illustrant la prudence des investisseurs.

SANOFI grimpe de 1,29%, AIR LIQUIDE de 0,62%, ORANGE de 0,32% et ESSILOR de 0,14%. L'indice Stoxx de la santé (+0,73%) signe la plus forte progression sectorielle en Europe.

* Des VALEURS permettant de jouer à la fois les thématiques de VALORISATION et de CROISSANCE, à travers une reprise de la consommation ou des investissements, sont entourées, soulignent des stratégistes. C'est le cas de PUBLICIS qui progresse de 1,05%, de CARREFOUR (+0,62%), de L'ORÉAL (+0,31%), et, hors CAC, de DASSAULT SYSTÈMES (+1,88%) ou de SOITEC (+1,48%).

* Le SECTEUR IMMOBILIER européen (+0,29%) continue de profiter du soulagement suscitée par la décision de la Fed alors que ces valeurs ont pâti cet été des inquiétudes sur un durcissement de la politique monétaire américaine et d'un relèvement des taux d'intérêt.

KLEPIERRE s'adjuge 1,53%, ICADE 0,9% et MERCIALYS 0,88%. En revanche UNIBAIL-RODAMCO lâche 0,3% à 185,70 euros au lendemain d'un bond de 4,75%, pénalisé par une résistance technique vers 186-187 euros.

* ARCELORMITTAL (-2,3%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 alors que le titre sera retiré après la clôture de l'indice Euro Stoxx 50 pour y être remplacé par Deutsche Post (+0,7%).

* Le secteur européen des UTILITIES perd 0,47% dans le sillage de RWE (-3,62%), qui veut diviser par deux son dividende en raison de perspectives mitigées en termes de bénéfices de l'activité génération d'électricité.

VEOLIA ENVIRONNEMENT abandonne 1,03%, SUEZ ENVIRONNEMENT 0,53% et GDF SUEZ 0,41%. En revanche, EDF prend 0,71% à 21,93 euros, la valeur profitant du soutien de sa moyenne mobile à 50 jours, à 21,38 euros.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes (-0,6%) pâtissent de leur profil de valeurs risquées dans un contexte d'attentisme des investisseurs.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE abandonne 1,05%, CRÉDIT AGRICOLE 0,74% et BNP PARIBAS 0,37%.

* VIRBAC (+3,147% à 150,75 euros) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir franchi deux résistantes techniques, sa moyenne mobile à 50 jours, à 147,45 euros, et une autre située vers 148-148,4 euros.

* LAGARDÉRE s'octroie 1,19%, des analystes soulignant l'acquisition à un prix raisonnable par le groupe de 50% d'Airest, la filiale de services de restauration de l'opérateur aéroportuaire italien Save. Selon l'accord conclu, Airest est valorisé 110 millions d'euros.

* CEGEDIM perd 4,11% dans des volumes représentant 5,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le spécialiste des technologies pour la santé ayant vu sa marge opérationnelle se dégrader au premier semestre en raison de décalages de commandes.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant