Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
LES VALEURS FINANCIÈRES EN BAISSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS
LES VALEURS FINANCIÈRES EN BAISSE À LA MI-SÉANCE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 recule de 0,18% à 3.162,95 points à 12h35 dans des volumes restreints (30% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext) dans l'attente de la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles.

* Les VALEURS CYCLIQUES et celles les plus EXPOSÉES à la CROISSANCE INTERNATIONALE pâtissent du regain d'inquiétudes sur la situation économique mondiale après la publication d'une inflation ressortie moins forte que prévu en Chine le mois dernier et de créations d'emplois inférieures aux attentes aux Etats-Unis.

ESSILOR recule de 1,4%, LVMH de 1,37%, L'ORÉAL de 0,8% et SCHNEIDER ELECTRIC de 0,58%.

* Les FINANCIÈRES sont plombées par les valeurs espagnoles (-3,5%), le marché attendant de l'Eurogroupe l'annonce d'un calendrier précis sur les décisions prises lors du Conseil européen des 28 et 29 juin.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE lâche 0,57%, AXA 0,5%, CRÉDIT AGRICOLE 0,32% et BNP PARIBAS 0,31%. L'indice Stoxx des banques européennes abandonne 0,5%.

* PUBLICIS (-1,45%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Citigroup est passé de neutre à vendre sur le titre et a ramené son objectif de cours de 43 à 35 euros, l'intermédiaire jugeant notamment "trop optimistes" les attentes du marché en matière de résultats pour 2013.

* A rebours de tendance, EADS (+1,92%, plus forte hausse du CAC 40) profite d'un euro qui reste inférieur à 1,23 dollar (1,2283 dollar) et des annonces en provenance du salon aéronautique de Farnborough, où Airbus espère notamment décrocher une nouvelle commande pour l'A350-1000, la plus grande des trois versions de son futur long courrier.

* SAFRAN s'adjuge 1,67%. CM-CIC Securities se montre confiant sur la capacité de Safran à améliorer "significativement et durablement" son degré de profitabilité alors que le vieillissement du parc de moteurs CFM de deuxième génération approche d'un point d'inflexion, ce qui devrait se traduire par une très forte progression des demandes de pièces détachées.

* PSA prend 1,64%. Le gouvernement français soutiendra son industrie automobile par des mesures structurelles afin de tenter de préserver l'emploi, a indiqué le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

* VIVENDI s'octroie 1,54%. L'Autorité de la concurrence, qui doit se prononcer prochainement sur le dossier de la fusion entre TPS et Canal+, a d'ores et déjà exclu d'imposer une séparation structurelle entre les activités d'édition et de distribution du groupe de télévision payante et a écarté de mettre fin à l'autodistribution de Canal+, au moins pour le bouquet de chaînes premium du groupe.

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES sont en hausse. Selon le cabinet d'études Gartner, les budgets des dépenses technologiques devraient progresser de 3,0% cette année pour atteindre 3.600 milliards de dollars, au lieu de la hausse de 2,5% prévue jusqu'à présent.

CAP GEMINI avance de 0,55%, ALCATEL-LUCENT de 0,96% et SOITEC de 3,45%.

* AREVA (+5,58%) est en tête du SBF 120, le groupe nucléaire parvenant à évoluer à rebours de tendance après avoir confirmé envisager une offre commune de reprise du britannique Horizon avec notamment le chinois China Guangdong Nuclear Power Holding (CGNPC).

* BOLLORÉ gagne 1,53%. Autolib poursuit le plan de déploiement de ses infrastructures et de ses véhicules malgré l'interdiction de son nom, a déclaré samedi le directeur général commercial de la société de voitures électriques en libre service, filiale du groupe Bolloré.

* APERAM (-3,34%) accuse l'une des plus forte baisse de l'indice SBF 120, plombée par une note de Nomura dans laquelle l'intermédiaire met en garde le marché sur des risques baissiers élevés pour le titre de l'aciériste.

ARCELORMITTAL cède 0,45%.

* RÉMY COINTREAU (-1,85%) a annoncé lundi avoir engagé des négociations exclusives en vue de l'acquisition de la totalité du capital de la distillerie Bruichladdich Distillery Company, spécialisée dans la fabrication de whisky.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant