Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

le
0
VIVENDI EN HAUSSE À LA BOURSE DE PARIS
VIVENDI EN HAUSSE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 avance de 0,12% à 4.138,89 points à 12h30 après une matinée très stable.

Les investisseurs se montrent soucieux de protéger leurs gains alors que la situation aux Etats-Unis - avec un accord sur le budget qui doit être trouvé d'ici vendredi et la réunion de politique monétaire de la Fed la semaine prochaine - incite à la prudence.

* STMICROELECTRONICS (+1,85% à 5,551 euros) signe la plus forte hausse du CAC 40 et s'offre un rebond après une perte de 8% lors des neuf dernières séances. Le titre évolue depuis plusieurs jours sous sa moyenne mobile à 20 jours (5,703 euros).

* VIVENDI gagne 1,39%. Deutsche Bank a relevé son conseil de conserver à achat avec un objectif de cours porté de 18,5 à 20 euros. Le broker estime qu'il faut se positionner dès maintenant sur le titre, qui a sous-performé les médias de 18% et le CAC 40 de 8% cette année, plutôt que d'attendre la scission de SFR en 2014.

* Les FINANCIERES sont bien orientées. CRÉDIT AGRICOLE gagne 1,07%, BNP PARIBAS 1,03%, SOCIETE GENERALE prend 0,17%.

* Pénalisées par la hausse de l'euro contre le dollar (autour de 1,3745), EADS (-1,65%), SAFRAN (-1,32%), LVMH (-0,99%), KERING (-0,79%) accusent les plus fortes baisses du CAC 40.

EADS, au lendemain de l'annonce de 5.800 suppressions de postes, s'est défendu de sacrifier l'emploi sur l'autel de la rentabilité et a assuré que les pouvoirs publics avaient été informés.

* CGG (+3,56%) est en tête des hausses du SBF 120, portée par Raymond James qui a relevé son conseil de performance en ligne à surperformance. Le titre est aussi soutenu par l'annonce d'un contrat de gestion de données en Norvège.

* Autre valeur parapétrolière, BOURBON gagne 3,07% de son côté.

* ALCATEL-LUCENT (-1,96%) et PSA PEUGEOT CITROËN (-2,45%) accusent les plus fortes baisses du SBF 120. Les deux valeurs sont "surachetées", soulignent des analystes techniques, qui précisent qu'elles évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 jours (11,34 et 10,928 euros pour PSA et 3,07 et 2,804 euros pour Alcatel).

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant