Les valeurs suivies à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
1

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 avance de 1,3% vers 12h30:

* Les valeurs BANCAIRES regagnent du terrain, après avoir évolué dans les deux sens depuis l'ouverture. Les annonces, jeudi, d'opérations de refinancement à trois ans par la BCE et de besoins en fonds propres revus en baisse par l'Autorité bancaire européenne pour les banques françaises l'emportent sur les incertitudes des mesures de sauvetage de l'euro et sur la dégradation par Moody's des trois principales banques françaises, BNP PARIBAS (+2,6%), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (0,8+%) et CRÉDIT AGRICOLE (+3,37%).

L'indice des banques en Europe gagne 1,57%.

* Les CYCLIQUES rebondissent aussi après leur recul de la veille, les marchés ayant été déçus que la BCE ferme la porte à tout principe d'achats massifs de dette de pays 'périphériques'.

SCHNEIDER ELECTRIC gagne 4%, SAINT-GOBAIN 3,1%, EIFFAGE 2,25% et BOUYGUES 2,46%. L'automobile (+1,88%) affiche l'une des deux meilleures performances sectorielles en Europe, avec la construction (+2%).

* ALCATEL-LUCENT gagne 4,75%, plus forte hausse du CAC 40. Bernstein a relevé sa recommandation à "surperformance".

* PERNOD RICARD perd 1,45%, plus forte baisse du CAC 40. CM-CIC Securities a abaissé sa recommandation d'achat à "accumuler", après la hausse de 14% du titre en trois mois, tout en jugeant que la dynamique reste bonne, grâce notamment aux ventes en Asie.

* GDF SUEZ gagne 2,3% après une information du site internet du Figaro selon laquelle la hausse du prix du gaz prévue le 1er janvier en France devrait être "à peine supérieure à 4%". La ministre du Budget Valérie Pécresse a déclaré que rien n'était arrêté.

GDF Suez a par ailleurs annoncé qu'il consacrerait plus de 30% de ses investissements de croissance aux pays émergents en 2012-2017, alors qu'il cherche à doubler de taille en Asie et à devenir moins dépendant du marché européen.

* CLUB MÉDITERRANÉE (+1,5%) a amélioré sa rentabilité sur 2010-2011 à la faveur de l'accélération de son positionnement sur le haut de gamme, mais constate un ralentissement de ses réservations sur les huit dernières semaines.

* ATOS gagne 2,6%. Goldman Sachs est passé à l'achat sur la valeur, se disant de plus en plus confiant quant aux bénéfices qu'Atos devrait tirer de l'intégration de SIS, la division informatique de Siemens.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M803539 le vendredi 9 déc 2011 à 13:14

    La perfide Albion a confirmé sa perfidie, les spéculateurs de la City finiront bien par être pendu aux lampadaires par le peuple oublié et sacrifié à ces vils spéculateurs!Prions pour que ce jour soit proche!