Les valeurs suivies à la mi-séance à la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, mercredi, à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 progresse de 0,78% à 3.079,24 points à midi, soutenu par les résultats de l'opération de refinancement à trois ans de la Banque centrale européenne (BCE):

* Les BANCAIRES sont les principales bénéficiaires en Bourse de cette opération de financement. BNP PARIBAS est en hausse de 2,4%, CREDIT AGRICOLE 1,69% et, hors CAC, NATIXIS s'adjuge 1,75%. L'indice sectoriel Stoxx est en hausse de 1,3%.

SOCIETE GENERALE (+0,15%) sous-performe les autres bancaires, Fitch Ratings ayant révisé de stable à négative la perspective de la note de la banque ainsi que celle de Dexia Credit Local, filiale de DEXIA (-1,76%).

* Les CYCLIQUES profitent du regain d'optimisme du marché pour la croissance, alimenté par les statistiques américaines et allemandes de la veille.

VALLOUREC (+2,54%) signe la plus forte hausse du CAC, ARCELORMITTAL s'octroie 1,7%, SCHNEIDER ELECTRIC 1,4%, et, hors CAC, DERICHEBOURG 2,99%. L'indice Stoxx des groupes automobiles européens gagne 1,4% et celui des ressources de base 1,51%.

* TOTAL gagne 1,4%. La production de pétrole de Total en Libye devrait revenir d'ici janvier à ses niveaux d'avant la guerre, qui a abouti à la chute de Mouammar Kadhafi, a déclaré un responsable du groupe pétrolier français.

* PLASTIC OMNIUM (+3,99%) est en tête des hausses du SBF 120, l'équipementier automobile profitant des arbitrages des gérants opérés en fin d'année pour assurer la performance annuelle de leurs portefeuilles.

* LAGARDÈRE (+1,78%) discute avec un fonds américain en vue d'une cession de sa participation de 20% dans Canal+ France, rapporte le journal La Tribune sans citer ses sources.

* A rebours de tendance, les valeurs technologiques européennes sont en baisse, au lendemain des résultats trimestriels du spécialiste des logiciels de gestion de bases de données, Oracle, inférieurs à ses propres prévisions.

CAP GEMINI (-3,65%) accuse la plus forte baisse des indices CAC 40 et SBF 120 et ATOS abandonne 2,03%. En Allemagne, SAP recule de 3,48% et Software de 2,4% tandis que le titre coté à Francfort d'Oracle chute de 7,4%.

* AREVA cède 0,93%, l'agence de notation Standard & Poor's ayant abaissé la veille les notes à long et court terme du groupe français à "BBB-" et "A-3", contre respectivement "BBB+" et "A-2" précédemment.

* CARREFOUR perd 2,1%. Selon le Financial Times, le fonds activiste américain Knight Vinke discute pour obtenir un siège au conseil d'administration de Carrefour augmentant la pression sur le distributeur.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant