Les valeurs suivies à la clôture la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,33% à 4.416,24 points, emmené par l'euro qui est passé sous 1,26 dollar et touché un nouveau plus bas de deux ans (1,2572) en séance pour revenir à 1,2620 en fin d'après-midi. Paris a surperformé Francfort grâce à la hausse de Total et de Sanofi, ses deux plus fortes pondérations.

* Les valeurs sensibles à la parité euro/dollar ont profité de la hausse du billet vert, à commencer par l'aéronautique. AIRBUS GROUP, dont l'A350 vient d'obtenir la certification de l'Agence européenne de sécurité aérienne, a gagné 2,61% à 49,82 euros, SAFRAN 2,25% à 51,38 euros et ZODIAC AEROSPACE 2,0% à 25,255 euros.

* Les PÉTROLIÈRES et PARAPÉTROLIÈRES, également sensibles au dollar, sont restées bien orientées malgré une baisse des cours du pétrole en fin de séance. TOTAL a gagné 2,27% à 51,45 euros et TECHNIP 2,29% à 66,61%. Hors CAC 40, CGG (+3,68% à 7,217 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120.

* SANOFI a gagné 2,23% à 89,56 euros après l'annonce, de concert avec son partenaire américain REGENERON PHARMACEUTICALS, de résultats intermédiaires positifs d'une étude de phase IIa pour leur traitement expérimental dupilumab, destiné aux patients souffrant de sinusite chronique accompagnée de polypes nasaux.

* ORANGE (+2,76% à 11,905 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. Après un redémarrage tonitruant en début d'année, le marché français des fusions et acquisitions (M&A) confirme au troisième trimestre qu'il est sorti de la léthargie dans laquelle il était plongé depuis la crise financière de 2008-2009. Cette reprise est portée, selon des banquiers, par un secteur télécom en ébullition.. ILIAD a gagné 1,76% à 167,6 euros.

* Les FINANCIÈRES ont été bien orientées après que ROYAL BANK OF SCOTLAND a revu en "baisse significative" ses anticipations de provisions pour créances douteuses en 2014. NATIXIS a pris 2,12% à 5,448 euros, CRÉDIT AGRICOLE 1,57% à 11,945 euros, BNP PARIBAS 0,84% à 52,52 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,05% à 40,42 euros.

* Contre la tendance, le secteur AUTOMOBILE a reculé, affecté par la révision en baisse par Ford de ses prévisions de résultat 2014. RENAULT (-2,65% à 57,35 euros) et VALEO (-1,73% à 88,11 euros) ont accusé les deux plus forte baisses du CAC 40. PSA a perdu 1,07% à 10,155 euros, FAURECIA 1,77% à 25,32 euros, MONTUPET 2,08% à 51,40 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a gagné 2,61% à 13,98 euros alors que Bryan Garnier a entamé sa couverture du titre avec une recommandation d'"achat" et un objectif de 17 euros. L'intermédiaire est "neutre" en revanche sur SUEZ ENVIRONNEMENT (+1,82% à 13,395 euros).

* LAGARDÈRE a progressé de 2,19% à 21,19 euros. Oddo est passé à l'achat sur le titre avec un objectif de 26 euros.

* NEXANS a progressé de 2,8% à 29,7 euros. Credit suisse n'est plus vendeur de la valeur, estimant que si un rebond de son cours de Bourse est peu probable à court terme, il intègre toutes les mauvaises nouvelles. Le fabricant de câbles sous-performe de 30% le secteur des biens d'équipement sur les trois derniers mois.

* BONDUELLE a reculé de 1,7% à 20,25 euros après la publication de ses résultats annuels au 30 juin, globalement conformes aux attentes. Les analystes jugent décevants les prévisions du spécialiste des légumes en conserve ou surgelés pour l'exercice en cours.

* GROUPE PARTOUCHE a bondi de 6,38% à 1,5 euro après l'annonce de la fin de la procédure de sauvegarde engagée il y a un an jour pour jour à la suite de l'accord unanime de ses créanciers au plan présenté au printemps dernier. L'exploitant de casinos a d'autre part cédé pour 30 millions d'euros l'hôtel Garden Beach de Juan-Les-Pins.

* ITS GROUP (+4,35% à 8,39 euros) a annoncé un recul de sa marge opérationnelle courante, à 4,5% contre 6% un an plus tôt, au premier semestre. Le spécialiste des infrastructures informatiques a confirmé prévoir un résultat opérationnel courant d'au moins 10 millions d'euros.

* La société foncière SCBSM a pris 6,57% à 6,0 euros après l'annonce de résultats annuels en forte hausse et du versement d'un premier dividende qui sera proposé à sa prochaine assemblée générale.

(Raoul Sachs, Yann Le Guernigou, édité par Matthieu Protard)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant