Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 s'est offert une séance de rebond vers les 4.200 points (+1,0% à 4.171,58 points) après cinq séances consécutives de repli provoquées par la remontée de l'aversion au risque à l'approche du référendum du 23 juin sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne.

* ZODIAC AEROSPACE a décollé de 11,59% à 21,285 euros, plus forte hausse de l'indice SBF 120, après la progression du chiffre d'affaires trimestriel de l'équipementier aéronautique, qui a aussi confirmé ses objectifs annuels.

Par ailleurs, le titre a touché en fin de séance un nouveau plus haut depuis décembre 2015 (24,135 euros), à la suite d'une information de La Lettre de l'Expansion sur un projet d'offre de la part de SAFRAN (+0,84% à 57,5 euros), ce que l'on a toutefois démenti de source proche du dossier.

* SCHNEIDER ELECTRIC a pris 2,14% à 53,84 euros après que le concepteur britannique de logiciels industriels Aveva (-12,7%) a annoncé l'arrêt des discussions avec le groupe français en vue d'un rapprochement, sans en donner le motif.

* Malmenées depuis le début de la semaine, les valeurs FINANCIÈRES et CYCLIQUES, notamment celles liées à la CONSTRUCTION et la CONSOMMATION, dont le luxe, ont rebondi.

VIVENDI a gagné 3,98% à 15,69 euros, LAFARGEHOLCIM a avancé de 2,6% à 37,315 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 1,89% à 31,33 euros. De son côté, LVMH a monté de 1,53% à 139,2 euros.

* Les VALEURS liées aux MATIÈRES PREMIÈRES ont clôturé en hausse, dans le sillage des métaux, comme le nickel et le cuivre.

ARCELORMITTAL a grimpé de 4,36% à 4,52 euros, plus forte hausse du CAC 40, et APERAM de 1,53% à 33,81 euros.

* En revanche MICHELIN a reculé de 0,8% à 86,55 euros, plus forte baisse du CAC 40, après la publication de données du marché du pneumatique en mai, faisant apparaître une faible demande en pneus de remplacement, ce qui pourrait faire augmenter les stocks et peser sur la croissance de la société.

Dans le même secteur, RENAULT a lâché 0,26% à 74,13 euros.

* Très volatiles, les VALEURS BIOPHARMACEUTIQUES n'ont pas bénéficié du rebond des marchés et ont été une nouvelle fois pénalisées par leur profil risqué. GENFIT a abandonné 1,41% à 23,755 euros et INNATE PHARMA a reculé de 1,2% à 10,7 euros.

(Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant