Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, soutenue par la perspective d'un arrêt des hostilités dans l'est de l'Ukraine à la veille de la réunion très attendue de la BCE. L'indice CAC 40 a gagné 0,99% à 4.421,87 points.

* HERMES INTERNATIONAL (-3,43% à 253,75 euros, plus forte baisse du SBF 120 dans des volumes ayant représenté 24,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext) et LVMH (+2,89% à 136,90 euros, plus forte hausse du CAC 40) se sont attribuées le titre de VALEURS du JOUR après avoir, à la surprise générale, mis un terme à l'ensemble de leurs contentieux après quatre ans d'une bataille homérique déclenchée par l'irruption du géant mondial du luxe au capital du sellier.

* TARKETT (+6,33% à 24,44 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, SOCIETE GENERALE a avancé de 2,58% à 39,365 euros et RENAULT de 2,09% à 60,03 euros, soutenues par la perspective d'un apaisement des tensions entre Kiev et Moscou laissant espérer une diminution des sanctions à l'encontre de la Russie.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES et FINANCIÈRES ont également profité de cette perspective ainsi que des espoirs de l'annonce par la BCE jeudi d'un prochain programme d'assouplissement quantitatif.

FAURECIA a grimpé de 3,37% à 25,635 euros, ARCELORMITTAL de 2,06% à 11,165 euros et CAPGEMINI de 1,66% à 55,07 euros. Du côté des financières, BNP PARIBAS s'est octroyé 2,15% à 52,78 euros, CREDIT AGRICOLE 1,64% à 11,48 euros et AXA 1,59% à 19,165 euros. L'indice Stoxx du secteur automobile européen (+1,83%) et celui des banques européennes (+1,36%) ont enregistré les deux plus fortes hausses sectorielles en Europe.

* A rebours de tendance, VIVENDI (-1,28% à 19,655 euros) a accusé la plus forte des quelques baisses du CAC 40, la valeur n'ayant pas réussi à repasser au-dessus d'une résistance technique à 20 euros.

* BIOMÉRIEUX (-2,33% à 77,10 euros) a fait état d'une baisse sensible de son résultat opérationnel courant au premier semestre, imputable aux effets de change négatifs et aux investissements réalisés par le groupe.

* BOURBON a abandonné 2,72% à 21,11 euros. Le groupe a fait état de résultats semestriels jugés décevants, le spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier ayant souffert d'effets de change défavorables plus lourds que prévu et d'un environnement marqué par la réduction des investissements des compagnies pétrolières.

* LATECOERE (+11,53% à 11,51 euros) a fini en tête des hausses de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 6,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, l'équipementier aéronautique ayant rassuré les investisseurs dans sa capacité à redresser la situation après ses résultats semestriels pourtant peu encourageants en première lecture.

* HAULOTTE GROUP a avancé de 4,71% à 14,45 euros dans des volumes ayant représenté 7,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après des résultats semestriels meilleurs qu'attendu et le relèvement de son objectif de croissance annuelle.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant