Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,89% à 3.225,0 points, après la décision vendredi de Standard & Poor's d'abaisser la note de crédit de neuf pays de la zone euro, dont le "triple A" de la France.

* Les investisseurs ont joué l'indice. Les quatre poids lourds de la cote, TOTAL (+1,2% à 39,485 euros), LVMH (+2,86% à 117,05 euros), BNP PARIBAS (+1,62% à 32,305 euros) et SANOFI (+0,61% à 55,96 euros) ont été les principaux contributeurs à la hausse de l'indice.

* Les BANCAIRES se sont retournées à la hausse en cours d'après-midi, avec l'ensemble du marché, certains intervenants estimant que l'annonce des dégradations de S&P, qui pesaient sur les cours, était une occasion de rebond.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a ainsi gagné 1,25% à 16,545 euros et CREDIT AGRICOLE 1,05% à 4,252 euros. BNP PARIBAS (+1,62%) ne devrait pas subir comme les autres établissements une dégradation de S&P dans le sillage de la France.

Hors CAC 40, DEXIA a pris 1,01% à 0,301 euro, mais NATIXIS a perdu 1,29% à 1,991 euro.

* LAFARGE (-2,51% à 28,41 euros) a accusé le plus net recul du CAC 40, pénalisé par son concurrent Holcim, deuxième cimentier mondial, qui a annoncé une charge de 775 millions de francs suisses (641 millions d'euros) en raison d'une demande en berne pour les matériaux de construction en Europe et aux Etats-Unis et d'une restructuration des activités en Afrique du Sud.

* Les valeurs CYCLIQUES, notamment les technologiques et l'automobile ont été bien orientées.

STMICROELECTRONICS (+7,15% à 5,323 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. CAPGEMINI a pris 2,76% à 25,845 euros et ALCATEL-LUCENT 2,69% à 1,412 euro. Selon un gérant, des investisseurs commencent à introduire un peu de risque dans leur portefeuille.

* PSA (+4,17% à 14,115 euros), MICHELIN (+3,7% à 49,755 euros) et RENAULT (+2,93% à 30,87 euros) ont signé derrière STMicro les trois autres plus fortes hausses du CAC 40.

* ACCOR (+1,9% à 21,13 euros) a déclaré lundi que la création d'une foncière regroupant les murs de ses hôtels n'était pas d'actualité, tout en disant envisager de bien dissocier dans ses comptes la gestion immobilière de la gestion hôtelière pour "gagner en efficacité".

Alexandre Boksenbaum-Granier, Juliette Rouillon, Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant